“À l’époque, j’avais peur…” : Frédéric Lopez cash sur son homosexualité

Il y a quelques années, Frédéric Lopez a révélé publiquement son homosexualité. Depuis, l’animateur n’évoque que rarement le sujet. Mais cours d’un long entretien avec le youtubeur Ben Névert, l’homme de télévision de 55 ans a fait une exception et s’est livré à cœur ouvert sur son coming out.

Après plusieurs années d’absence, Frédéric Lopez est revenu à l’antenne avec une nouvelle émission baptisée Un dimanche à la campagne, sur France 2. Durant ce programme diffusé chaque dimanche à partir de 16 h 55, le présentateur de France Télévisions, considéré comme l’un des spécialistes des émissions de confidences, écoute ses trois invités parler de leur vie privée, leur enfance ainsi que leur parcours. Mais lorsqu’il s’agit de lui, l’ancien journaliste de TF1 préfère rester discret et se livre que rarement sur sa vie privée. Et pourtant, il s’est confié à cœur ouvert au youtubeur Ben Névert…

“C’est la première fois que j’en parle”

Il y a quelques années, Frédéric Lopez animait l’émission Mille et une vie, diffusée tous les jours de la semaine durant l’après-midi. Bouleversé par le témoignage d’un certain Pascal Pellegrino, un papa homosexuel, l’animateur qui préfère écouter les autres plutôt que de parler de lui avait fait une exception en révélant pour la première fois, le 7 novembre 2016, son homosexualité au grand public.

“Vous savez que les histoires de mes invités me touchent. Votre histoire me touche particulièrement parce que j’ai vécu la même chose. Pendant très longtemps, j’ai eu peur de cette homosexualité que je ressentais et, au fond, aujourd’hui, je suis quelqu’un qui accepte, tout le monde le sait autour de moi mais je n’en ai jamais parlé publiquement et je n’en parlerai jamais d’ailleurs”, avait-il alors déclaré.

Avant d’expliquer davantage : “Uniquement parce qu’il y a des enfants et des adolescents dans ce pays qui se suicident parce qu’ils ressentent ça et parce que vous témoignez à visage découvert, j’ai choisi d’en parler publiquement. Pour la seule fois de ma vie. Je sais que ça va surprendre beaucoup de gens mais c’est parce que vous m’inspirez beaucoup. (…) C’est la première fois que j’en parle et ce sera la seule fois. Je n’ai aucune explication à donner, aucune justification.” Depuis cette grosse annonce, Frédéric Lopez ne s’est confié sur le sujet que rarement.

“À l’époque, j’avais peur qu’on se moque de mon fils”

Dans un long entretien accordé au youtubeur Ben Névert, l’animateur d’Un dimanche à la campagne est revenu sur la première fois où il a révélé son homosexualité. “J’écoutais son histoire de papa, d’homoparentalité et à un moment donné, quand je lui pose une question, je lui demande : ‘Pourquoi vous choisissez de transmettre ça ?’, une question que je pose souvent… Et il me dit : ‘Parce que je sais qu’il y a des gamins qui se suicident'”, s’est-il ainsi souvenu, avant d’expliquer pourquoi il a pris du temps pour évoquer le sujet. “À l’époque, j’avais peur qu’on se moque de mon fils à l’école, j’avais peur qu’il subisse. Et comme il avait quitté l’école, je me suis dit ça y est, je peux le faire”, a-t-il confié.

Et d’ajouter : “J’avais les jambes qui tremblaient parce que je ne parle jamais de moi en interview, parce que je ne parle pas de ce genre de choses et parce que je n’avais pas envie que ce soit le truc le plus important.”

Au cours de son entretien, Frédéric Lopez s’est également confié sur sa paternité, lui qui est père d’un jeune homme de 26 ans, dénommé Victor. “On rêve tous d’être des bons pères. Lui (Victor ndlr), comme il connaissait un peu mon histoire, il avait l’impression d’avoir des super parents. J’arrêtais pas de lui dire, nous on a merdé comme tous les parents, et je crois qu’aujourd’hui il commence à réaliser que c’est pas si simple d’avoir été avec un père qui était hyper actif, qui a passé à interviewer des gens, qui vit des success stories”, a-t-il déclaré.

Yamina Hamdoud

De nature très curieuse, j'aime suivre l'actualité et notamment le quotidien des célébrités. Passionnée par mon métier de Rédactrice web, j'ai à cœur d'informer le lectorat de la manière la plus simple et la plus précise possible.