Argentine – France : Didier Deschamps réagit après la défaite des Bleus

Ce dimanche 18 décembre, l’Argentine s’est imposée face à la France aux tirs au but en finale de la Coupe du Monde 2022 au Qatar. Après un match haletant, Didier Deschamps, sélectionneur des Bleus, s’est livré à la presse sur son ressenti sur cette finale d’anthologie.

Après plusieurs semaines de compétitions, la France repart, ce dimanche 18 décembre soir, vice-championne du monde après une finale d’équipe, qui a vu l’Argentine s’imposer au bout d’une séance de tirs au but cruelle (3-3, t.a.b. 4-2). Quatre ans après le sacre de 2018, Didier Deschamps a ainsi vu ses hommes tomber sur la pelouse du Qatar. Forcément très déçu après cette défaite, le sélectionneur des Bleus a livré ses impressions sur cette rencontre qui aura vu les coéquipiers de Kylian Mbappé passer tout près de l’incroyable.

“Dans l’analyse du match, il y aura bien sûr cette première heure durant laquelle il n’y a pas eu de match face à une équipe qui nous a été supérieure dans l’agressivité. Nous, on a été moins bien pour différentes raisons, mais malgré tout, on est revenus de nulle part, en renversant une situation qui était très compromise. C’est ça qui donne encore plus de regrets”, a tout d’abord confié le technicien.

Avant d’enchainer : “À 3-0 contre nous, il n’y aurait pas eu les mêmes regrets. On aurait dit bravo, point, même si je félicite quand même évidemment cette équipe d’Argentine, qui a mis beaucoup de qualité, d’agressivité, un peu de roublardise, aussi. En disant ça, je ne veux surtout pas enlever son mérite. Il y a eu beaucoup d’émotions, mais à la fin, c’est cruel parce qu’on frôle quelque chose qu’on aurait pu toucher. Malheureusement, ce n’est pas le cas.”

“On manquait de fraîcheur”

Évoquant les raisons qui ont amené les vice-champions du monde à être moins bien sur cette finale aussi crève-cœur qu’inoubliable, l’homme de 54 ans a fait savoir : “Il y a plusieurs raisons qui nous ont amenés à être moins bien sur ce match : l’adversaire, le fait d’avoir moins d’énergie, même si les entrées de certains jeunes joueurs nous ont fait du bien. On a fait ce qu’il fallait pour se donner le droit de rêver, mais le rêve ne s’est pas concrétisé.”

La physionomie de la rencontre est donc difficile à avaler pour l’homme fort de la sélection tricolore. “Tout le groupe a été soumis à une situation que nous avons essayé de gérer au mieux. Par rapport aux joueurs qui ont commencé le match, je n’avais pas la moindre inquiétude, mais vous pouvez être en bonne santé, parfois, les enseignements… On n’avait pas le dynamisme qu’on avait eu jusqu’à maintenant, et c’est pour ça qu’il n’y a pas eu de match pendant une heure”, a-t-il expliqué.

Didier Deschamps est ensuite revenu sur les deux premiers changements avant la pause. “Je voulais voir quelque chose de différent. On manquait de fraîcheur. Je ne veux pas faire culpabiliser Olivier et Ousmane, qui ont fait beaucoup pour qu’on en arrive là. Aujourd’hui, je les voyais moins bien. Je n’ai pas attendu la mi-temps parce qu’on n’allait pas y arriver. Ça a changé pas mal de choses”, a-t-il indiqué. Et d’ajouter : “Pendant longtemps, il y a une équipe qui a joué une finale de Coupe du monde et pas l’autre. Il a fallu secouer le cocotier pour faire en sorte d’inverser la tendance. Je le dis souvent : dans le foot, tout va très vite, et les joueurs s’en sont d’ailleurs une nouvelle fois rendu compte. Les situations peuvent vite tourner. On a fait ce qu’il fallait pour, mais ça n’a pas suffi.”

Très amer et déçu, le sélectionneur des Bleus a confirmé que ses hommes étaient atteints mentalement après ce revers. “La déception est énorme évidemment. On a eu un avant et un pendant pas des plus faciles mais ce n’est pas une excuse. Ça a quand même été un pur bonheur à travers les matchs tant sportivement qu’humainement dans le très haut niveau. De ce côté là, il y a que du positif mais quand il n’y a pas le graal au bout ça fait mal. Mais c’est le très haut niveau, il va falloir digérer”, a-t-il ainsi déclaré.

Yamina Hamdoud

De nature très curieuse, j'aime suivre l'actualité et notamment le quotidien des célébrités. Passionnée par mon métier de Rédactrice web, j'ai à cœur d'informer le lectorat de la manière la plus simple et la plus précise possible.