Astuce fiscale pour éviter l’imposition des primes d’intéressement

Comment déclarer les primes en liquide aux impôts ?

Il est important de noter que tous les revenus gagnés sur une année doivent être déclarés aux impôts. Cela inclut également les primes que vous avez reçues en liquide. Pour la déclaration de revenus de 2023, concernant les revenus de 2022, vous devez déclarer ces primes. Cependant, si vous avez reçu une prime en avril ou mai 2023, il ne faut pas la déclarer cette année. Elle devra plutôt être incluse dans votre déclaration de 2024 pour les revenus de 2023.

Si votre employeur a inscrit le montant de la prime de participation et/ou d’intéressement directement sur votre bulletin de salaire, le montant des primes que vous avez reçues en 2022 sera déjà indiqué dans la ligne 1AJ ou 1BJ de votre déclaration de revenus. Cela correspond aux salaires et revenus que vous avez gagnés durant l’année, sauf en cas d’erreur lors de la transmission des données.

Conseils pour éviter l’impôt sur les primes d’intéressement et de participation

Si vous voulez éviter de payer des impôts sur les primes, il est conseillé de les déposer sur un contrat d’épargne salariale. Cette méthode permet de faire fructifier l’argent tout en profitant d’avantages fiscaux. L’argent sera bloqué pendant 5 ans sur un Plan d’Epargne Entreprise (PEE). Cependant, cela ne signifie pas une perte de liquidité. En effet, il est possible d’effectuer des retraits partiels sans payer d’impôt sur le revenu en cas d’urgence financière. À la fin de ce délai de 5 ans, il sera possible de récupérer l’argent sans payer d’impôt sur le revenu. Toutefois, il n’est pas obligatoire de retirer l’argent à cette date, car il est possible de le laisser fructifier pendant encore plusieurs années, voire décennies, et ainsi bénéficier d’un capital plus important une fois la retraite venue.

Il est également possible de débloquer l’argent avant ces 5 ans sans payer d’impôts, si certaines circonstances se présentent, comme un mariage, la naissance d’un troisième enfant, ou un décès. Le fait de pouvoir débloquer l’argent de son PEE sans payer d’impôt sur le revenu peut donc être une solution très avantageuse. Il existe également une option appelée Plan d’épargne retraite collectif (PER), mais avec un délai d’attente plus long. Les sommes déposées sur un PER sont bloquées jusqu’à la retraite, mais il existe également des cas de déblocage anticipé, comme pour le PEE. Le PER peut donc être une option intéressante pour les personnes qui souhaitent se constituer un capital pour leur retraite en toute sécurité.

En conclusion, il est important de déclarer les primes en liquide aux impôts et d’opter pour une méthode d’épargne fiscale avantageuse afin de minimiser les impôts payés.