“Ça m’a énormément touché” : Garou annonce une nouvelle déchirante

Dans le dernier numéro du magazine Gala, paru ce jeudi 1er décembre, Garou s’est longuement confié à Nikos Aliagas. L’occasion pour le chanteur de 50 ans de faire part d’une triste nouvelle : celle de la mort d’une personne à qui il vouait une affection toute particulière.

C’est un Garou touchant et émouvant qui s’est livré face à Nikas Aliagas dans la dernière édition du magazine Gala, ce jeudi 1er décembre 2022. Venu notamment pour faire la promotion de son nouvel album, baptisé Garou joue Dassin et sorti le 4 novembre dernier, l’inoubliable interprète de Quasimodo dans la comédie musicale Notre Dame de Paris a en profité pour revenir sur la disparition d’un être cher à ses yeux : son avocat Léopold Fournier.

“On l’appelait l’avocat des stras, la star des avocats”

Garou a moins le sourire depuis quelques jours. Et pour cause, il a perdu l’un de ses plus proches amis, son avocat Léopold Fournier, mort le 5 octobre dernier à l’âge de 74 ans, et qui le surnomme d’ailleurs “la star des avocats”. Dans les colonnes de Gala, l’interprète de Seul est revenu avec émotion sur cette perte qui l’a tant bouleversé. “C’était mon mentor. Il vient de décéder”, a d’abord indiqué le chanteur de 50 ans.

Avant de poursuivre : “Il a bénéficié de l’aide médicale à mourir. On l’appelait ‘l’avocat des stars, la star des avocats’. Il m’a appelé juste avant son départ, il y a dix jours. Ça m’a énormément touché. J’espère qu’il reviendra parmi nous comme maître Jedi.” Un deuil qui s’avère difficile à surmonter pour l’artiste, qui n’en est pourtant pas à son premier drame.

Victime d’un terrible accident de voiture

En effet, le chanteur québécois, qui est aussi papa d’une jolie fille prénommée Émilie, âgée aujourd’hui de 21 ans, fruit de ses amours avec le mannequin suédois Ulrika, a affronté de multiples épreuves dans sa vie. Dans l’émission En Aparté diffusée sur Canal + en avril dernier, Pierre Garand, de son vrai son, a révélé avoir été victime d’un terrible accident de moto, survenu en 2001 lorsqu’il avait 28 ans et qui aurait pu lui coûter la vie. “Il y a eu cet accident en 2001, vous avez eu un effroyable accident au volant de votre Ferrari, la glissière de sécurité, votre vie qui défile en dix secondes je crois…”, a d’abord rappelé Nathalie Levy.

“Ouais, ouais… J’ai compté à peu près six secondes, ma vie a défilé, j’ai réfléchi à des trucs techniques, j’ai essayé de calculer des mathématiques”, s’est-il souvenu. Et d’ajouter : “Sur les six secondes, disons qu’en deux secondes, j’ai vécu des heures de réflexion et les quatre autres secondes n’étaient que pour ma fille, qui allait naître pas longtemps après. Je me disais : ‘Qu’est-ce qui va se passer dans sa vie ?'”

Sa meilleure amie assassinée

Un épisode tragique qu’il avait déjà évoqué dans les pages du magazine Paris Match il y a quelques années. “J’ai eu très grave accident de voiture, (…) j’ai quitté la route et failli mourir. (…) J’ai pris conscience que ma fille allait bientôt naître, que j’avais des responsabilités. Je suis devenu un autre”, avait-il raconté.

Durant ce même entretien, Garou avait également évoqué un autre drame qu’il a vécu : l’assassinat de sa meilleure amie, Isabelle Bolduc, en 1996. “Elle a transformé ma vie en me faisant monter sur scène pour la première fois. Elle m’a toujours encouragé et, quand le succès est arrivé, elle est partie…”, avait-il indiqué. Avant d’enchainer : “J’ai mis du temps à me relever de cette épreuve tragique. J’avais une envie de vengeance qui aurait pu mal tourner.”

Yamina Hamdoud

De nature très curieuse, j'aime suivre l'actualité et notamment le quotidien des célébrités. Passionnée par mon métier de Rédactrice web, j'ai à cœur d'informer le lectorat de la manière la plus simple et la plus précise possible.