“C’est très compliqué…” : Éric Antoine sans tabou sur son rapport à son corps

Connu du grand public pour sa constante jovialité et son sourire communicatif, Éric Antoine cache tout de même quelques complexes, liés notamment à son physique. Dans un entretien accordé au magazine L’Équipe, l’humoriste de 46 ans s’est confié à cœur ouvert sur son rapport à son corps.

À 46 ans, Éric Antoine est un magicien, humoriste, illusionniste, metteur en scène de théâtre et animateur de télévision. Ces mercredi 7 et jeudi 8 décembre 2022, l’artiste était de passage à Bordeaux pour présenter son septième spectacle Grandis un peu ! sur la scène du théâtre Femina. Un drôle de titre pour un homme qui affiche ses 2,07 mètres sous la toise. S’exprimant sur ce show, l’humoriste a expliqué : “Je me demande régulièrement si l’enfant que j’ai été serait fier de l’adulte que je suis devenu, s’interroge l’artiste. S’il serait heureux de passer un moment avec moi, s’il rigolerait à mes pitreries, s’il serait d’accord avec mes choix, s’il se sentirait respecté, rassuré à mes côtés, si j’ai toujours l’innocence de son regard, si, comme lui, je crois toujours en mes rêves et en ceux des autres…”

“Je cassais tout ce que je touchais”

Côté vie privée, Éric Antoine pourrait passer pour un homme pleinement épanoui et très confiant, notamment avec sa taille imposante (2,01 m pour 112-113 kg). Mais en réalité, l’humoriste n’en est rien. La raison ? L’artiste n’a pas vécu une enfance facile et sa phénoménale poussée de croissance lui a créé quelques complexes qui lui ont même poussé à s’isoler.

Dans un entretien donné au magazine L’Équipe, paru le vendredi 9 décembre 2022, le magicien est revenu sur son enfance assez compliquée, en raison de son apparence physique. “L’adolescence, c’est le moment le plus complexe dans le rapport au corps. Ce qui ne m’a pas aidé, c’est qu’à 13 ans, j’ai pris 20 cm en un an et demi, passant de 1,72 m à plus de 1,90 m. Tout d’un coup, tu deviens plus grand que tous les adultes”, a-t-il confié dans un premier temps. Avant de poursuivre : “C’est très compliqué dans le rapport à la séduction, à l’espace. Je me cognais continuellement, je cassais tout ce que je touchais. C’est marrant parce que c’est le moment où j’ai commencé la magie qui, pour le coup, est un métier de précision et d’adresse.”

“Les vêtements sont difficiles à trouver…”

Le père de Raphaël a ensuite indiqué qu’il a “un rapport amour-haine” avec son corps. “Par moments, c’est mon copain, mon outil. Le fait de mesurer plus de 2 mètres et plus de 100 kg, c’est quand même un cadeau quand tu fais de la scène. Et d’un autre côté, c’est une malédiction, parce que je me sens toujours un peu hors du monde. Il n’y a pas un endroit où j’entre et où je suis à l’aise. Les vêtements sont difficiles à trouver, les chaussures aussi… Tous les jours, le monde te rappelle que ton corps n’est pas celui de la majorité des gens.”

Éric Antoine, qui fait 2,01 m pour 112-113 kg, a conclu son entretien : “Si j’en avais le pouvoir, je m’enlèverais bien une dizaine de kilos. Quand t’as connu, comme moi, l’obésité morbide, que t’as fait quatre ou cinq fois le yoyo de 135 à 115 kg, tu vois vraiment la différence au quotidien dans ta fatigue, ton mental, ta manière de parler, l’envie de ne pas être regardé, de ne pas t’habiller… J’ai fait du chemin, mais ce n’est pas encore ça. Je regarde très peu ce que je fais (à la télé). Je n’en ai pas envie, ça me fait mal.”

Yamina Hamdoud

De nature très curieuse, j'aime suivre l'actualité et notamment le quotidien des célébrités. Passionnée par mon métier de Rédactrice web, j'ai à cœur d'informer le lectorat de la manière la plus simple et la plus précise possible.