“C’était une période difficile” : les douloureuses confidences d’Anouchka Delon sur la perte de son bébé

Anouchka Delon est une femme épanouie. Mariée à Julien Dereim et installée à Genève, en Suisse, elle est aussi une maman comblée d’un petit garçon prénommé Lino (2 ans). Dans les colonnes du journal suisse Le Matin, la comédienne de 32 ans s’est livrée sur l’interruption de grossesse qu’elle a été obligée de subir, avant de tomber enceinte de son fils.

Vendredi 25 novembre 2022, Anouchka Delon a fêté son 32e anniversaire avec sa famille et ses proches. À cet âge, la fille d’Alain Delon est une femme amoureuse, une maman comblée, mais aussi une artiste accomplie. Depuis plus de 11 ans, la comédienne partage la vie de l’acteur Julien Dereims. En février 2020, les tourtereaux ont accueilli leur premier enfant, prénommée Lino, aujourd’hui âgé de 2 ans. Il y a plus de cinq ans, l’actrice est installée avec sa petite famille à Genève, en Suisse, afin de profiter de ce que la nature a à offrir, mais aussi pour être au plus proche de son père.

Installée à Genève pour être proche de son père

C’est d’ailleurs ce qu’elle a fait savoir, lors d’une récente interview donnée au journal suisse Le Matin. “Je suis vraiment heureuse à Genève. J’ai grandi ici. Je suis allée à l’école internationale. Il y a cinq ans, on en a eu un peu marre de Paris. C’est une ville très sympa pour vivre sa jeunesse et sortir, mais j’avais envie d’autre chose. J’ai passé mon enfance entre les Pays-Bas et la Suisse et j’avais besoin de retrouver la nature”, a-t-elle ainsi confié.

Avant de poursuivre : “Car mon père est là. Je voulais me rapprocher de lui. C’était finalement la bonne chose à faire avec tout ce qu’il s’est passé ces trois dernières années. (Ndlr: il a été victime d’un AVC en juin 2019.) C’était une période vraiment compliquée. (…) Je m’y sens juste trop bien. Vraiment. Quand je vais à Paris, je suis contente d’y travailler, mais je me sens encore mieux lorsque je suis de retour chez moi. Sans oublier que mon fils est né aussi ici. J’ai finalement énormément d’attaches avec ce pays.”

“J’ai perdu un bébé”

Son fils justement, Anouchka Delon a dû surmonter, avec son compagnon, de nombreux obstacles avant de l’accueillir. “Nous avons eu des soucis pour l’avoir. Un an avant sa naissance, j’ai perdu un bébé. Il était malade et j’ai dû faire une interruption de grossesse, car j’étais sur le point de faire une fausse couche”, a-t-elle raconté. Et d’ajouter : “C’était une période difficile. Puis je suis tombée enceinte au moment où mon père a failli mourir. Je me suis dit : ‘Pourvu qu’il s’accroche’. Malgré ça, la grossesse a été super et l’accouchement s’est bien déroulé. Dans ma tête j’ai un peu cassé le moule. Il est parfait. Je voulais juste être maman et avoir un enfant en bonne santé.”

Maman depuis bientôt trois ans, ce rôle de maman a complètement bouleversé l’artiste, mais a aussi changé plusieurs choses dans sa vie. “En commençant par mes nuits. (Rires)”, a-t-elle déclaré. Avant d’enchainer : “Ma mère (ndlr: Rosalie van Breemen) m’a expliqué que je vais désormais m’inquiéter toute ma vie… Je suis hyperconfiante d’être maman et bizarrement, en même temps, je remets tout en question.”

Être maman n’est donc pas de tout repos pour la comédienne de 32 ans, notamment avec un petit garçon “pas calme” et “plein de vie”. “Il n’est pas calme. Il est plein de vie. Je crois qu’il est hypersensible comme ses parents et il fait déjà bien son cinéma aussi. Il a du caractère et est hypervif, mais il est toujours mignon. Parfois, on a l’impression qu’il y a quinze enfants à la maison. J’ai adoré la période où il était nouveau-né parce qu’on était vraiment dans une bulle. Parfois, je regarde des vidéos et je suis un peu nostalgique, mais maintenant il commence à parler et à nous raconter sa vie… C’est encore plus fascinant de le voir évoluer”, a-t-elle raconté à nos confrères.

Yamina Hamdoud

De nature très curieuse, j'aime suivre l'actualité et notamment le quotidien des célébrités. Passionnée par mon métier de Rédactrice web, j'ai à cœur d'informer le lectorat de la manière la plus simple et la plus précise possible.