Christophe Willem : avec “Panorama”, le chanteur signe un nouveau départ

Ce vendredi 16 septembre 2022, Christophe Willem a dévoilé son dernier album Panorama. Retour gagnant du chanteur qui ne cache pas que son précédent album, Rio, n’a pas rencontré son public. Dans des propos accordés à La Dépêche, l’artiste de 39 ans s’est confié davantage sur le sujet.

C’est l’une des grosses sorties francophones du moment ! Le chanteur, auteur et compositeur français a bien su cette fois-ci plaire à son public. Dans son nouvel album, Panorama, disponible depuis ce vendredi 16 septembre, l’artiste offre son côté authentique qui plaît au public. Contrairement à Rio, ce nouvel album offre des textes plus frontaux dans lesquels Christophe Willem parle directement de plusieurs sujets, notamment de l’amour, de la notoriété et du monde qui l’entoure. Dans les colonnes de La Dépêche, celui qui a été révélé par la saison 4 de l’émission Nouvelle Star en 2006, dont il est ressorti vainqueur, a tout expliqué…

Le retour après “l’échec”

Après son album Rio qui n’a pas retrouvé son public à cause de son concept sans doute trop compliqué, Christophe Willem s’est retrouvé confronté face à un autre problème : le confinement à cause à la situation sanitaire liée à la Covid-19. Cependant, ces obstacles ont permis au chanteur de 39 ans de se remettre en question, et ainsi de se retrouver. C’est d’ailleurs ce qu’il a confié à nos confrères de La Dépêche. “L’après ‘Rio’ a été un moment un peu compliqué parce que l’album n’a pas vraiment trouvé son public. Donc, logiquement, il y a eu une période de remise en question et la période de confinement est arrivée qui a quand même chamboulé les choses et provoqué des questionnements plus profonds sur mon métier”, a-t-il d’abord lancé. Avant de poursuivre : “Le fait de me retrouver en confinement chez mes parents a favorisé la reconnexion à ma passion et a permis de mettre, par la force des choses, mon métier de côté.”

“La remise en question s’est opérée et m’a fait avancer”

Le retour dans le giron familial n’a pas été facile à l’artiste, notamment avec la crise sanitaire et la peur qu’elle avait engendrée. Toutefois, celui qui vient de lancer son sixième album n’a pas manqué d’évoquer le côté positif dans cette histoire. “Mais l’aspect positif est que j’ai pu explorer une multitude de sujets parce que, d’une certaine manière, je les ai revécus mentalement sur place. La remise en question s’est opérée et m’a fait avancer. C’est toujours profitable dans la vie de laisser une partie de soi pour accueillir quelque chose de nouveau”, a-t-il déclaré.

Dans Panorama, “la narration est le fil conducteur”

Évoquant le sujet de son nouvel album, Panorama, disponible depuis le vendredi 16 septembre 2022, Christophe Willem a fait savoir que pour cet album, “la narration est le fil conducteur”. Le chanteur de 39 ans a expliqué davantage : “Je dis les choses de manière beaucoup plus cash, plus directe, plus crue sur beaucoup de sujets. Je pense par exemple à ma vision de l’amour, de la sexualité, à ma manière de vivre, autant de sujets que j’avais déjà abordés mais qui n’avaient pas le même écho. Dans ‘Panorama’, ils prennent une place plus importante grâce à cette narration et la musique qui l’accompagne”. L’artiste a également indiqué : “Nous avons travaillé étroitement à la réalisation de cet album avec Jean-Étienne Maillard. Il m’a permis de trouver un équilibre parfait entre tout ce qui me constitue et de créer cette intimité avec la personne qui va écouter l’album. (…) Je suis un esthète, j’aime le son, j’aime que les choses soient travaillées, pensées”.

Yamina Hamdoud

De nature très curieuse, j'aime suivre l'actualité et notamment le quotidien des célébrités. Passionnée par mon métier de Rédactrice web, j'ai à cœur d'informer le lectorat de la manière la plus simple et la plus précise possible.