Compteurs Linky : pourquoi beaucoup de Français refusent leur installation ? On vous cite les raisons

Depuis leur déploiement, les compteurs Linky suscitent autant de méfiance auprès de plusieurs usagers, et nombreux sont les ménages à refuser leur installation chez eux.

En effet, l’image des boitiers verts d’Enedis est écornée en raison de certaines rumeurs et mécontentements de la part des premiers consommateurs. En conséquence : beaucoup de Français refusent d’utiliser ce type de compteurs et de l’installer chez eux.

Un compteur qui tombe en panne régulièrement

Malgré les nombreux avantages qu’on connait du compteur Linky, beaucoup de Français insistent à mettre en avant le manque de fiabilité de ce dispositif. Donc, les critiques sont multiples.

En fait, il faut savoir que les gens en France évite ce compteur à cause de plusieurs raisons. La raison majeure est que ce dispositif tombe en panne très régulièrement, et ce, même à cause d’une invasion de fourmis !

D’autre part, les gens l’évitent, notamment à cause du montant de la facture qui tombe, après l’installation du dispositif d’Enedis.

Pourquoi ce mouvement de haine à l’encontre d’un simple compteur ?

Autres raisons pour lesquelles de nombreux Français refusent d’avoir le boitier vert d’Enedis chez eux : la crainte de l’impact des ondes générées par ce dispositif. En effet, le compteur Linky recourt à la technologie du courant porteur en ligne (CPL) pour fonctionner, d’où vient cette crainte.

“Le champ électrique de Linky est identique à celui de l’ancien compteur, soit entre 0,25 V/m et 2 V/m. Selon l’Agence nationale des fréquences (ANFR), il se situe largement en dessous de la limite réglementaire (87 V/m)”, avait déjà rassuré Enedis.

Les gens craignent également que leur compteur Linky prend feu. Toutefois, l’entreprise a expliqué : “Nous rappelons que le compteur Linky ne prend pas feu, toutes les expertises menées lors d’incendie d’origine électrique ont mis hors de cause le compteur. Il n’y a pas eu d’augmentation du nombre d’incendies d’origine électrique en France depuis l’installation des compteurs”.

Un compteur qui porte atteinte à la vie privée des Français ?

Les anti-Linky disent aussi que “l’installation du compteur Linky puisse porter atteinte à leur vie privée”. Selon les rumeurs, des caméras seraient intégrées aux compteurs. Ils permettraient de surveiller les usagers et d’envoyer leurs données personnelles.

“Avant d’être un compteur, Linky est un capteur dont le but est de reconstituer les faits et gestes de l’usager. C’est donc une atteinte à la vie privée”, estimait un membre du collectif InfoLinky5G du sud-ouest lyonnais, Stéphane Lhomme.

“C’est d’entrée de jeu une faute écologique majeure. D’autant plus que les économies d’énergie promises ne sont pas au rendez-vous… “, a-t-il rajouté.

Ainsi, il faut souligner que les Français qui ne seront pas encore équipés du compteur Linky feront à partir de 2025 l’objet d’une sanction financière. Cependant, il est utile de préciser que cette pénalité ne concerne pas ceux dont l’installation a été empêchée par une raison technique.

Des compteurs envahis par des fourmis

Les compteurs Linky n’ont pas fini de faire parler d’eux… en mal ! Malgré toutes les raisons susmentionnées pour lesquelles les Français ne veulent pas l’installer chez eux, la liste ne semble pas arrivée à son terme.

En fait, certains usagers témoignent également leur crainte vis-à-vis d’une éventuelle prise d’insectes, notamment les fourmis.

Après les doutes sur leur fonctionnement, voici les problèmes liés à la chaleur : les compteurs peuvent sauter à tout moment à cause des pics de chaleur, et de ses conséquences sur le comportement des insectes près de ces installations électriques. Plusieurs personnes confirment que ces dispositifs d’Enedis sont particulièrement prisés par les fourmis.

La chaleur crée une attirance pour les fourmis, mais c’est surtout l’un des composants du compteur qui attire ces insectes.

Cependant, il convient de préciser que ces accusations ne sont pas toutes légitimes !

Yamina Hamdoud

De nature très curieuse, j'aime suivre l'actualité et notamment le quotidien des célébrités. Passionnée par mon métier de Rédactrice web, j'ai à cœur d'informer le lectorat de la manière la plus simple et la plus précise possible.