En plein divorce, Shakira accepte les deux conditions strictes imposées par Gérard Piqué

Il y a quelques semaines maintenant, Shakira et Gérard Piqué ont confirmé les rumeurs quant à leur séparation. En pleine bataille légale, ceux-ci seraient entendus sur la garde de leurs enfants, la plus grosse étape sur laquelle l’ex-couple devrait se mettre d’accord.

En effet, la chanteuse colombienne souhaite aller vivre à Miami, aux États-Unis avec ses deux fils, Milan (9 ans) et Sasha (7 ans). Quant au footballeur, lui, il préfère que ces derniers restent à Barcelone, en Espagne, où ils sont nés et ont grandi. Donc, afin de pouvoir rester près de ses enfants, l’interprète de Waka Waka aurait décidé de mettre la main à la poche et sortir le portefeuille.

Séparés pour le bien-être de leurs enfants

Il y a des couples que l’on imaginait bien durer toute la vie, malheureusement, Shakira et Gérard Piqué n’en feront pas partie. Après douze ans de vie commune, deux enfants et des rumeurs d’infidélités de la part du footballeur, évoquées notamment par la presse espagnole, la chanteuse et son ancien compagnon ont décidé de se séparer.

« Nous avons le regret de confirmer que nous sommes en cours de séparation. Pour le bien-être de nos enfants, qui sont notre plus grande priorité, nous demandons le respect de notre vie privée », avaient-ils annoncé dans un communiqué commun publié par les avocats de la chanteuse au début du mois de juin dernier.

La garde des enfants, la plus grosse étape

Ce jeudi 28 juillet en cours, la chanteuse colombienne obtient la garde de ses deux petits garçons, à savoir Milan et Sasha. Toutefois, c’est son ancien mari, Gérard Piqué, qui pose les conditions.

Désormais séparé, l’ex-couple va devoir s’entendre sur l’épineuse question de la garde de leurs enfants. D’après nos confrères de Telemundo, Shakira et Gérard Piqué ont longtemps bataillé avant de se mettre d’accord sur l’avenir de leurs deux gosses.

Toujours selon la même source, Shakira comptait emmener vivre avec elle à Miami ses deux fils. En revanche, Gérard Piqué souhaitait que ces derniers restent à Barcelone, la ville où ils sont nés et ont grandi, afin de continuer leurs études. Et visiblement, la star colombienne aurait eu le dernier mot.

Cependant, celle-ci aurait payé cher en acceptant deux conditions strictes imposées par son ancien époux, le footballeur qui compte terminer sa carrière en Floride.

En effet, la chanteuse aurait proposé de payer cinq vols en première classe par an à son ex-compagnon afin qu’il puisse rendre visite à ses enfants à Miami et passer du temps avec eux. Celle-ci aurait également accepté que Milan et Sasha passent leurs vacances d’été auprès de leur papa.

Shakira prend en charge 20 % des dettes de son ex-mari

Après toutes les faveurs que le footballeur espagnol a pu obtenir de la part de son ancienne épouse, celui-ci a également réussi à obtenir de l’aide de Shakira pour payer ses dettes.

Endetté de plus de deux millions de dollars, Gérard Piqué a eu une promesse de la chanteuse de lui payer 20 % de la somme totale de la dette. C’est en tout cas ce que révèle nos confrères de Telemundo. Si cet accord s’avère réel, l’interprète de Waka Waka va voir sa fortune considérablement diminuer, car cette dernière a, elle aussi, des difficultés financières avec l’administration fiscale espagnole.

Des soucis financiers avec le fisc espagnol

Ce vendredi 29 juillet, le parquet de Barcelone a pris sa décision et a annoncé qu’il demanderait plus de huit ans de prison pour fraude fiscale à l’encontre de la chanteuse colombienne, Shakira, révèle l’AFP.

Selon la même source, la maman de Milan est accusé de ne pas avoir déclaré ses revenus en 2012, 2013 et 2014 et a refusé l’accord proposé ce mercredi 27 juillet.

Décidée à aller jusqu’au procès, l’ancienne femme de Gérard Piqué dénonce une « violation totale de ses droits » et est « confiante dans le fait que la justice lui donnera raison ».

Yamina Hamdoud

De nature très curieuse, j'aime suivre l'actualité et notamment le quotidien des célébrités. Passionnée par mon métier de Rédactrice web, j'ai à cœur d'informer le lectorat de la manière la plus simple et la plus précise possible.