Faustine Bollaert : quelles sont ses astuces pour garder la ligne ?

Le poids est un sujet qui touche tout le monde, et plus particulièrement les personnalités publiques, où garder la ligne devient, en quelque sorte, une obligation. Dans des déclarations accordées à la presse, Faustine Bollaert n’a jamais caché qu’elle faisait attention à son poids…

Dans des métiers d’image, garder la ligne et manger sainement est vraiment devenu un effet de mode. Pour cela, l’animatrice vedette de France 2, qui était ce mardi 4 octobre 2022 aux commandes d’un nouveau numéro des Temps changent, avait dévoilé, à l’occasion d’interviews, ses astuces pour garder la ligne et bien manger.

Son astuce pour garder la ligne

Faustine Bollaert est une maman comblée et une femme amoureuse et heureuse. À 43 ans, la présentatrice de France Télévisions ne fait pas son âge. Elle parait en effet beaucoup plus jeune. Son secret ? Une alimentation saine tout en faisant attention à son poids. Une bonne habitude que la maman d’Abbie et Peter (9 et 7 ans, fruit de son union avec Maxime Chattam) avait pris depuis son animation avec le chef Yves Camdeborde, l’émission A table ! Mangez sain, dépensez moins, sur la chaine France 2.

Dans un entretien accordé à nos confrères du magazine Gala à l’époque de la diffusion de ce programme sur France 2, la femme de télévision de 43 ans avait fait savoir : “Je prends du pain complet, des pâtes complètes et du riz complet”. Avant de poursuivre : “Ce n’est pas grand-chose mais c’est beaucoup plus de fibres pour mes enfants. Je mange du jambon à la coupe parce qu’il y a beaucoup moins de nitrites, d’additifs que dans les jambons sous-vide. J’achète beaucoup de produits frais. Et on a fait un potager à la maison pour que j’apprenne aux enfants à aller chercher fièrement la tomate qu’ils auront fait pousser”.

Diner hyper tôt…

La compagne de Maxime Chattam n’avait pas encore hésité à dévoiler son astuce imparable pour ne pas prendre de poids : “Diner hyper tôt !”, avait-elle révélé. “Je dîne avec mes enfants à 18 h 45. À 19 h 15-30, tout le monde a terminé de dîner. Ce qui fait qu’il se passe 12 heures avant que je mange le lendemain. Que j’ai envie d’un carré de chocolat devant la télé, c’est possible. Mais j’essaye de le remplacer par un thé. Ce qui me cale”, avait ensuite enchainé la présentatrice de France 2. Avant de conclure, avec ironie : “Ce qui me tue c’est le dîner à 21 h-21 h 30, c’est fini pour moi. Je sais que le lendemain, je pèserais 8 kilos de trop.”

“Il n’y aucun régime miracle”

Quelques mois après son entretien avec le magazine Gala, celle qui a beau se qualifier de grande gourmande était présente dans l’émission Ça ne sortira pas d’ici sur France 2. Face au célèbre médecin Michel Cymes, la belle brune avait révélé qu’il fut un temps, elle surveillait son poids sans arrêt sur la balance, par peur qu’elle redevienne ronde. “J’ai toujours été pulpeuse et ronde donc je suis sans arrêt en train de me surveille. Il n’y aucun régime miracle : il faut faire du sport et manger équilibré. C’est ça qui fait qu’on arrive à ‘entretenir’ son corps. Mais moi, je suis la plus grande gourmande que la Terre n’ait jamais portée”, avait-elle avoué.

Son cadeau de fin d’année

Dans des propos accordés récemment au TV Magazine du Figaro, Faustine Bollaert a fait des révélations sur son prochain projet sur France 2 : “Prodiges”. “Je viens d’enregistrer ‘Prodiges’ pour France 2, mon cadeau de fin d’année !”, a-t-elle dévoilé. Avant d’expliquer davantage : “Je suis autant animatrice que spectatrice face à ces petits génies du classique qui sont aussi des enfants. Je les accompagne d’un cœur maternel et ils me suivent sur Instagram. Si mon sourire ou ma main sur leur épaule leur a fait du bien au moment où ils avaient le trac d’entrer en scène ou face au jury, mon cœur de maman est comblé. ‘Prodiges’ est une émission extrêmement vertueuse pour la jeunesse.”

Yamina Hamdoud

De nature très curieuse, j'aime suivre l'actualité et notamment le quotidien des célébrités. Passionnée par mon métier de Rédactrice web, j'ai à cœur d'informer le lectorat de la manière la plus simple et la plus précise possible.