Fin de vie : Line Renaud a-t-elle convaincu Emmanuel Macron ?

En plus d’une longue carrière d’artiste, Line Renaud, âgée de 94 ans, est également marraine de l’ADMD, l’Association pour le droit de mourir dans la dignité. Au micro de RTL, l’actrice dit avoir convaincu Emmanuel Macron de ce sujet.

Jacqueline Enté, dite Line Renaud, milite depuis des années pour qu’une loi sur la fin de vie soit adoptée par le Parlement. À cet effet, la cofondatrice et vice-présidente de l’association Sidaction réclame, depuis plusieurs mois, l’aide de président français, Emmanuel Macron, afin de concrétiser son idée. De quoi poser la question : le gouvernement finira-t-il par lui donner raison ?

C’est en “bonne voie”

Ce mardi 13 septembre 2022, Emmanuel Macron a annoncé le lancement d’une large consultation citoyenne sur la fin de vie, en vue d’un possible nouveau “cadre légal” d’ici la fin 2023. Ce délicat sujet de société pourrait être autorisé en France après la publication d’un avis sur la question du Comité consultatif national d’éthique. Celle qui milite sur le sujet depuis des années a accordé une interview à RTL, diffusée ce mercredi 14 septembre 2022, sur laquelle elle considère avoir influencé le président de la République en ce sens. “Oui, je l’ai convaincu, parce qu’au dîner où je suis revenu sur la question, le président m’a fait comprendre que ça se ferait”, a-t-elle expliqué, ajoutant : “Il me semble que c’est en bonne voie. Je me battrai jusqu’à ce que j’y arrive.”

“Je ne peux pas m’imaginer mourir enchaînée”

Traumatisée par la mort de sa maman, Lina Renaud a fait du droit de mourir dans la dignité son cheval de bataille. Dans les colonnes du journal Le Parisien, la chanteuse qui a fêté ses 94 ans en juillet dernier, est également revenue sur ce combat qui lui tient à cœur. Elle veut que désormais, chaque Française et chaque Français puisse choisir sa façon de mourir. “Mourir dans la dignité, ne serait-ce pas normal ? Aujourd’hui, on peut choisir sa façon de vivre mais on ne peut pas choisir sa façon de mourir. Je ne peux pas m’imaginer mourir enchaînée. Si notre vie nous appartient, il doit en être de même pour notre mort”, a expliqué la comédienne. Avant d’enchainer : “Je souhaite de tout cœur que cette loi passe, et vite. Je ne peux pas voir des gens souffrir. Il y a 20 ans, j’ai notamment accompagné ma mère, malade des intestins, dans sa fin de vie. Elle me demandait sans cesse : ‘Fais quelque chose ! J’ai tellement mal !’ Je ne pouvais rien faire, je n’avais pas de médicament assez fort pour ce genre de douleur. Je me sentais si mal.”

Un nouveau drame

La terrible souffrance de sa mère n’était pas le seul drame dont Line Renaud a souffert. L’année dernière, celle qui sera de retour au cinéma le 21 septembre prochain, dans La Belle Course de Christian Carion, avec son grand ami Dany Boon, a assisté à un nouveau drame. “La mère de ma gouvernante est décédée. C’était impossible de voir ça. Elle hurlait de douleur jour et nuit. Elle ne faisait que répéter qu’elle voulait mourir. C’est inhumain de laisser les gens comme ça…”, a-t-elle raconté.

Sa réaction en apprenant l’élection de Jacques Chirac en 1995

Présente sur le plateau de 20h30 le dimanche, ce dimanche 11 septembre, la chanteuse Line Renaud est revenue sur sa réaction en apprenant l’élection de Jacques Chirac en 1995. L’artiste a indiqué qu’elle voulait “savoir avant tout le monde” le verdict, “mais il n’y avait pas moyen”. “J’étais très amie avec Narcy (le journaliste Jean-Claude Narcy, ndlr). Je lui ai dit : ‘Tu vas le savoir avant tout le monde toi’. Alors il me dit : ‘Oui’. Je lui dis : ‘Si tu entres avec un stylo à la main, c’est qu’il a gagné'”, a-t-elle déclaré. Amusée, l’actrice a poursuivi : “Narci avait un stylo à la main, j’étais toute seule dans cette salle à crier : ‘Ah !’. Bernadette (Chirac, ndlr) qui me dit : ‘Qu’est-ce qui vous prend Line ?’ Je lui dis : ‘Il a gagné'”.

Yamina Hamdoud

De nature très curieuse, j'aime suivre l'actualité et notamment le quotidien des célébrités. Passionnée par mon métier de Rédactrice web, j'ai à cœur d'informer le lectorat de la manière la plus simple et la plus précise possible.