Gad Elmaleh papa de deux garçons : l’humoriste se confie sur sa paternité

Être papa n’est pas de tout repos, notamment qu’il s’agit d’un rôle qui comporte son lot de bonheur mais aussi de soucis. Gad Elmaleh, papa de deux enfants, en sait quelque chose. Dans des déclarations accordées à la presse, l’humoriste maroco-canadien s’est étalé encore plus sur le sujet.

Après trois années à expérimenter le rêve américain, Gad Elmaleh est de retour dans les salles de cinéma françaises, le mercredi 16 novembre 2022, avec son nouveau film Reste un peu. Il s’agit en effet d’un film autobiographique dans lequel l’acteur, qui est aussi réalisateur, raconte son cheminement vers l’Église catholique et le baptême, en interprétant un double de lui-même en pleine quête spirituelle. Invité dans Culture Médias sur Europe 1 en novembre dernier, l’artiste, de confession juive, a accepté de dire plus sur son long-métrage.

“Je ne jouais pas mon propre rôle. J’avais inventé un personnage qui s’appelait Joseph, qui était romancier et qui revenait de New York”, a-t-il confié au micro de Philippe Vandel, avant de faire savoir que son producteur lui a demandé : “Pourquoi tu ne te mets pas toi en scène ?” Une demande à laquelle l’humoriste de 51 ans a répondu : “Alors je me suis dit ‘ok, je vais me mettre en scène’. Après, je pense à des acteurs. J’ai imaginé un casting. Et puis, petit à petit, je me suis dit ‘non, je vais demander à mes parents de jouer mes parents’. Et ça, c’est pour la forme. Dans le fond, j’avais envie de parler de religion, vraiment dans une France où c’est complexe de parler de religion, où ça crispe. Je le vois en spectacle.”

“J’oublierai jamais ce jour”

Loin des projecteurs, Gad Elmaleh est également papa de deux enfants, Noé, âgé de 21 ans, né en novembre 2000 de son ancienne union avec Anne Brochet, et Raphaël, 8 ans, né le 17 décembre 2013 de ses amours avec Charlotte Casiraghi, la nièce du prince Albert II. “Mon fils, qui a 8 ans, m’a dit il y a quelques jours qu’un test PCR, c’était de la plongée sous-narine, et je trouvais ça super”, a-t-il raconté sur le plateau de l’émission 50 Minutes Inside de TF1.

Évoquant son fils ainé, aujourd’hui mannequin, Gad Elmaleh n’a pu cacher son émotion en déclarant avec fierté :  “C’est mon grand, c’est mon fiston. C’est un garçon qui est très discret et très pudique. Je ne sais même pas s’il serait content que je parle de lui. Je dois dire à quel point je suis fier de lui et du chemin qu’il fait.” Avant de poursuivre : “J’oublierai jamais ce jour. Il m’envoie une capture d’écran des chaussures qu’on lui demande de mettre en défilé de mode et il fait une vanne dessus. Il me dit : ‘Papa… Papa… C’est Fashion Week, ce n’est pas possible. Ça rigole, et il faut ça.”

“J’étais absent longtemps”

Avec son emploi du temps très chargé, l’humoriste, qui est aussi acteur, réalisateur et chanteur, trouve difficile de jongler entre son métier et son rôle de père de famille. “Il ne comprenait pas pourquoi je voyageais autant pour jouer et il m’a dit qu’il y avait plein de théâtres à Paris”, a-t-il raconté à propos de son tout petit, lors de son passage dans l’émission QG, il y a quelques années.

“Je ne comprenais pas ce qu’il voulait dire. Mais j’avais fait une grosse tournée avec le spectacle en anglais, j’allais dans d’autres pays, j’étais absent longtemps. Et il m’a dit ‘T’as pas besoin d’aller ailleurs. Comme ça je peux te voir le soir.’ Et ça, ça m’a mis un petit peu… je me suis dit il y a un truc à faire. Il faut peut-être que tu reviennes”, a-t-il encore poursuivi, non sans émotions, réalisant ainsi qu’il était temps pour se contenter davantage sur les opportunités françaises.

Yamina Hamdoud

De nature très curieuse, j'aime suivre l'actualité et notamment le quotidien des célébrités. Passionnée par mon métier de Rédactrice web, j'ai à cœur d'informer le lectorat de la manière la plus simple et la plus précise possible.