Guillaume Genton (TPMP) : le chroniqueur cash sur sa situation financière

À seulement 31 ans, on peut dire que Guillaume Genton a réussi à assurer à lui-même une bonne situation financière. Dans les colonnes de Technikart, le célèbre chroniqueur de TPMP s’est confié sur son rapport à l’argent.

Ce n’est plus un secret, les animateurs, les producteurs, les réalisateurs, bref, les hommes de la télévision en général, gagnent très bien leur vie ! C’est d’ailleurs le cas de Guillaume Genton. Animateur, producteur et chroniqueur de télévision, le jeune homme de 31 ans est un véritable business man et un sacré exemple de réussite.

Après plusieurs années de travail acharné, avec notamment une volonté de fer de s’imposer dans le milieu audiovisuel, Guillaume Genton a réussi à relever son défi et à avoir une vie professionnelle bien chargée qui lui permet de gagner aisément sa vie. À travers les pages de Technikart, le chroniqueur a évoqué sa situation financière très confortable.

Genton Production : le commencement

Tout a commencé en 2015 avec Guillaume Genton, avec notamment son entreprise Genton Productions, qui travaille pour tous les acteurs du PAF et emploie aujourd’hui une trentaine de salariés. “Je démarre en vendant des petits sujets à NRJ 12, C8… Après, j’ai commencé à faire des documentaires et des programmes de flux pour France Télévisions, Canal+. Ensuite, en 2019, j’ai monté Kennedy Agency, spécialisée dans l’habillage 3D des émissions, la création graphique, la réalité augmentée… Là on travaille avec Amazon, Netflix, Endemol, TF1. J’ai aussi une boîte de communication pour les entreprises, Blondinet, et un studio d’édition musicale, La Gamme, spécialisé dans les musiques pour la télévision. L’idée étant de maîtriser entièrement la chaîne de production”, a-t-il expliqué lors de son entretien accordé à nos confrères de Technikart.

Un rapport sain avec l’argent

L’entrepreneur à succès, aux commandes de plusieurs entreprises, trouve parallèlement le temps d’animer quotidiennement la matinale sur Virgin Radio dans l’émission Morning sans filtre de 6 h à 9 h 30, remplaçant ainsi Manu Payet, et ce, depuis le mois d’août. Ces multiples activités permettent au chroniqueur phare et incontournable de Touche pas à mon poste (depuis la fin de l’année 2020) de gagner un argent fou. Cependant, Guillaume Genton a assuré avoir “un rapport sain” avec l’argent et veille toujours à ne pas montrer vulgairement sa fortune sur les réseaux sociaux. C’est en tout cas ce qu’il a révélé lors de son entretien avec le magazine. “Je ne me cache pas d’aimer l’argent – même si je me rends compte que dans la vie privée, ça pourrit les relations humaines. […] J’aime le confort, mais je n’aime en aucun cas le montrer vulgairement sur les réseaux sociaux. Ce que j’aime avant tout, c’est en faire profiter autour de moi. Je trouve ça assez vulgaire d’en parler, mais si on m’interroge dessus, je réponds. Quand on m’en parle, j’en parle mais je n’ai jamais montré sur les réseaux cette voiture, telle montre, une suite d’hôtel”, a-t-il indiqué.

“Je suis extrêmement dépensier”

Avec une telle fortune, il devient très difficile de rester économe. C’est en tout cas le problème de Guillaume Genton. Financièrement aisé, l’animateur de C8 a fait savoir qu’il aime se faire plaisir. Voire un peu trop, au point où dépenser sans compter, arrivant même à 25 000 euros par mois. “J’avais dit ‘plusieurs dizaines de milliers d’euros’ et lui (Cyril Hanouna, ndlr) s’était arrêté à 25 000€”, a-t-il déclaré. Le jeune homme de 31 a précisé qu’une grosse partie de cette dépense mensuelle sert à payer le loyer de son appartement de luxe avec vue sur la Tour Eiffel dont il est locataire, ainsi que celui de sa maison à côté de Paris. “J’ai la chance de bien gagner ma vie, mais je ne suis pas du tout économe, je suis extrêmement dépensier. (…) Je dépense dans des voyages, des restos, je suis un bon vivant mais avoir des millions sur mon compte ou dans de l’immobilier, ça ne m’intéresse pas”, a-t-il fait savoir.

Yamina Hamdoud

De nature très curieuse, j'aime suivre l'actualité et notamment le quotidien des célébrités. Passionnée par mon métier de Rédactrice web, j'ai à cœur d'informer le lectorat de la manière la plus simple et la plus précise possible.