L’illettrisme : un tabou que Kendji Girac ne veut plus cacher

Pour sa première apparition à la télévision en tant qu’acteur, Kendji Girac incarne le personnage de Zack, un jeune homme illettré, dans le téléfilm Champion. Un sujet qui tient particulièrement à cœur au musicien. 

Après la musique, Kendji Girac devient acteur ! En effet, le jeune papa a joué pour la première fois devant une caméra et a tenu son tout premier rôle dans le téléfilm Champion, diffusé sur TF1 ce lundi 5 septembre 2022. Il y incarne le personnage principal Zack, un jeune menuisier illettré, qui rencontre des difficultés à lire et à écrire. Un sujet qui touche le chanteur personnellement…

L’illettrisme, un tabou qu’il ne faut plus cacher

Kendji Firac a choisi, pour sa première apparition à la télévision en tant qu’acteur, un sujet qui le touche énormément et qu’il veut le mettre en lumière. Au micro de RTL, celui qui a été révélé dans The Voice en 2014 s’est étalé sur le sujet. “Ce film met en lumière un tabou qu’il ne faut plus cacher : l’illettrisme. Et beaucoup de gens sont touchés, 2.5 millions de personnes, ça fait 7% de Français quand même. Ma fierté, c’est ce message très positif qui veut parler à tous ces gens qui sont illettrés et leur dire qu’il faut se faire aider. Moi j’ai eu des petits problèmes que j’ai réussi à dépasser parce que j’en ai parlé”, a fait savoir l’acteur à nos confrères de RTL. Le papa d’Eva a poursuivi à ce propos : “Je n’ai pas eu un parcours scolaire assez classique pour avoir les bases de la grammaire française (…) j’ai réussi un jour à en parler et c’est ce qui m’a vraiment aidé donc c’est ce que je veux dire maintenant aux gens”.

“Plein de gens me regardaient, j’étais stressé”

Durant son entretien, Kendji Girac s’est souvenu de la première fois où il devait signer un contrat professionnel. Cependant, celui-ci ne savait pas écrire “Je soussigné Kendji Girac”. “Comme Zack, j’ai ressenti cette honte il y a 7 ans. C’était la première fois où je devais signer mon contrat (…) je me souviens avoir eu l’impression d’écrire un livre. Plein de gens me regardaient, j’étais stressé”, a-t-il raconté. Évoquant sa nouvelle expérience, celui-ci a déclaré : “Je voulais essayer. Se mettre dans la peau de quelqu’un d’autre, c’est quelque chose à vivre. Après tous ces chanteurs devenus acteurs, je ne le savais pas forcément. Je me suis juste dit : je vais me faire encore un kiffe avec un sujet important”.

Kendji Girac contraint à modifier son physique

Afin de pouvoir incarner le personnage de Zack, Kendji Girac a avoué à nos confrères de RTL avoir dû modifier son physique. “Il fallait vraiment que je perde des kilos parce que Zack c’est quelqu’un qui travaille le bois. En général, les gens qui travaillent le bois sont quand même assez secs (…) j’avais perdu à peu près 5,6 kg”, a expliqué le jeune artiste.

“Je l’ai gardé pour moi, en partie par honte”

Dans les colonnes de Télé 7 jours, l’acteur de Champion est également revenu sur le thème de l’illettrisme qui le touche personnellement. “J’avais déjà eu des propositions de films, mais qui ne me ressemblaient pas forcément. Pour pouvoir me lancer, je voulais qu’il y ait un but pédagogique derrière. On a donc discuté, avec TF1 et Mona Achache, la réalisatrice. Ensemble, on a validé ce thème de l’illettrisme, qui me touche personnellement”, a-t-il confié. avant d’expliquer : “Plus jeune, j’ai eu moi-même quelques difficultés à lire et à écrire correctement. Je l’ai gardé pour moi, en partie par honte, jusqu’au jour où j’ai compris qu’il fallait que j’en parle pour progresser. Après cela, j’ai pu me sentir mieux dans ma peau et je me suis promis d’aider les personnes confrontées à ce handicap”.

Yamina Hamdoud

De nature très curieuse, j'aime suivre l'actualité et notamment le quotidien des célébrités. Passionnée par mon métier de Rédactrice web, j'ai à cœur d'informer le lectorat de la manière la plus simple et la plus précise possible.