“J’adore même être seule” : Hélène de Fougerolles se confie sur sa vie sentimentale

Pour certains, l’amour ne fait pas le bonheur. C’est d’ailleurs le cas d’Hélène de Fougerolles. À 49 ans, la comédienne française se retrouve célibataire. Dans une interview au magazine Nous Deux, la réalisatrice s’est confiée sur ce choix qu’elle assume pleinement.

C’est bientôt le grand retour d’Hélène de Fougerolles à l’antenne ! En effet, l’artiste qui va fêter ses 50 ans février prochain est à l’affiche de la nouvelle mini-série de France 2 et fait la promo de cette nouvelle série intitulée Et la montagne fleurira, signée Eléonore Faucher. Les premiers épisodes seront diffusés lundi prochain. À cette occasion, l’actrice s’est confiée dans un long entretien accordé à nos confrères de Nous Deux, et a fait de rares confidences, notamment sur sa vie personnelle.

“J’ai été tellement dans le déni pour ma fille”

En 2021, Hélène de Fougerolles a publié son deuxième livre intitulé T’inquiète pas, maman, ça va aller aux éditions Fayard. Dans ce livre, l’actrice évoque notamment son quotidien de maman d’une fille autiste. Elle revient également sur le jour où elle a appris que sa fille Shana était atteinte d’autisme. “J’ai été tellement dans le déni pour ma fille”, a avoué l’artiste, poursuivant : “Ce qui a été difficile, ça a été de poser un diagnostic rapide sans nous culpabiliser. Je pense qu’il faut faire du cas par cas. Mais je ne suis pas plus renseignée et impliquée que ça. Je n’ai pas envie d’avoir cette étiquette-là”. La comédienne voulait encore montrer par le biais de son livre que “tout le monde est logé à la même enseigne, que l’on soit connu ou pas”. “Tous autant qu’on est, on essaye de faire avec ce qu’on a”, a-t-elle expliqué.

Célibataire, elle ne se met aucune pression ni attente

Ce mardi 23 août 2022, la maman de Shana, 19 ans, a accordé un entretien au magazine Nous Deux où elle a fait des confidences sur sa vie sentimentale. Dans ses déclarations, elle assure croire toujours en l’amour, toutefois, elle ne se met aucune pression ni attente. “L’amour est essentiel dans la vie. Je trouve ça plus difficile à mon âge, où il y a moins d’utopie. Je m’ennuie assez vite quand je suis en permanence avec quelqu’un. Pour le moment, je n’ai pas envie, ni besoin d’ailleurs, d’être en couple. J’adore même être seule. Je me sens hyper bien”, a-t-elle fait savoir.

“Je voulais explorer d’autres univers”

Toujours dans les pages de Nous Deux, celle qui s’est fait connaitre en jouant dans la série Balthazar aux côtés de Tomer Sisley (de 2018 à 2021), a déclaré qu’elle voulait faire autre chose. “Je voulais explorer d’autres univers. Jusque-là, j’avais interprété des femmes lumineuses et pétillantes. J’ai adoré ce que j’ai lu et je n’aurais pas voulu un autre rôle que celui de Séraphine”, s’est confiée Hélène de Fougerolles.

Elle quitte Paris pour partir vivre dans le Lubéron

Comme beaucoup de Français, l’actrice Hélène de Fougerolles a en effet radicalement changé de vie depuis le début de la crise sanitaire. Celle que les téléspectateurs de TF1 connaissent sous les traits d’Hélène Bach dans la série Balthazar a, depuis 2021, quitté la capitale pour s’installer dans le Lubéron. “Avant, je courais toujours après quelque chose. C’est la première fois de ma vie que je n’attends rien de rien, que je suis bien là où je suis au moment où je suis. Je suis très heureuse. En vendant mon appartement à Paris, j’ai remboursé toutes mes dettes”, a expliqué l’artiste de 49 ans dans les colonnes de Nous Deux. En revanche, aucune révélation n’a été livrée sur les raisons de son endettement.

Hélène de Fougerolles épanouie dans le Sud

Visiblement, la maman de Shana ne semble pas avoir regretté sa décision de quitter Paris. “J’aimais bien avoir chaud, j’aimais bien le soleil, et je trouvais ça tellement agréable d’être dans le Sud de la France. Je m’étais toujours dit qu’un jour j’aurais une maison là-bas. Pendant la pandémie je suis restée enfermée dans 80 m2 avec vue sur les immeubles. Je ne vivais pas dans des conditions difficiles mais je voulais reprendre contact avec la nature. Je me suis retrouvée dans une maison simple mais très agréable”, explique Hélène de Fougerolles, toujours dans les colonnes de Nous Deux.

Yamina Hamdoud

De nature très curieuse, j'aime suivre l'actualité et notamment le quotidien des célébrités. Passionnée par mon métier de Rédactrice web, j'ai à cœur d'informer le lectorat de la manière la plus simple et la plus précise possible.