“Je lui fiche la paix” : les rares confidences de Sandrine Kiberlain au sujet de sa fille Suzanne

Actrice, réalisatrice et chanteuse, Sandrine Kiberlain est également une maman comblée. À la Une du magazine Madame Figaro ce vendredi 2 décembre, l’artiste de 54 ans s’est confiée au sujet de sa fille Suzanne, née le 13 avril 2000, de son ancienne union avec l’acteur Vincent Lindon.

Artiste de haut vol, Sandrine Kiberlain est l’une des actrices les plus sollicitées du cinéma français. À 54 ans, elle enchaine les succès et ne cesse de séduire le public avec les rôles qu’elle incarne. Cette fois-ci, ses fans peuvent la retrouver dans Le Parfum vert de Nicolas Pariser. Dans cette comédie d’espionnage au parfum d’enfance, qui sera diffusée pour la première fois le 21 décembre prochain, la comédienne incarne Claire, une dessinatrice de BD farfelue.

“Quand j’ai su que ce serait Vincent, je n’ai pas hésité”

Dans un long entretien accordé au magazine Madame Figaro, paru le vendredi 2 décembre, celle qui a obtenu le César du meilleur espoir féminin pour En avoir, est revenue sur son rôle dans la réalisation de Nicolas Pariser. “C’est drôle, parce que son personnage m’est apparu tout de suite très familier. Elle possède une énergie que j’adore, elle est hyperspontanée, le genre de fille qui envoie tout balader à un moment de sa vie où tout lui pèse. Quand arrive ce drôle de type qui l’entraîne vers des chemins périlleux, elle fonce ! Le danger l’attire, et ça, ça me plaît”, a-t-elle d’abord indiqué.

Avant de poursuivre : “Claire, elle me fait aussi penser aux héroïnes qu’on peut voir dans les films de Rappeneau, c’est l’enquiquineuse qu’on aime, une peste adorable, à la fois fantaisiste et profonde. Mais j’ai aussi eu très envie de jouer ce rôle parce que c’était Nicolas Pariser, dont j’avais beaucoup aimé les films précédents, qui me l’a proposé. Et puis, il y a Vincent Lacoste…”

Évoquant son duo au cinéma avec Vincent Lacoste, la comédienne de 54 ans n’a pas manqué de faire savoir : “En lisant le scénario, j’avais déjà en tête l’allure et l’intonation de Vincent. Je pense beaucoup au partenaire quand j’accepte, ou pas, de jouer dans un film. C’est important de former un duo qui fonctionne, qui arrive à créer une alchimie tendre et comique comme ici. Alors, oui, quand j’ai su que ce serait Vincent, je n’ai pas hésité.”

“Elle a choisi sa voie”

Côté vie privée, Sandrine Kiberlain est l’heureuse maman d’une fille dénommée Suzanne Lindon, aujourd’hui âgée de 22 ans. Fruit de ses amours avec l’acteur, réalisateur et scénariste Vincent Lindon, la jeune femme s’est déjà lancée dans le cinéma, et est aujourd’hui une actrice, scénariste et réalisatrice.

Au cours de son entretien avec Madame Figaro, Sandrine Kiberlain a notamment été amenée à parler de sa fille de 22 ans. L’occasion pour elle de faire de rares confidences au sujet de la réalisatrice du film Seize Printemps. “Suzanne, je lui fiche la paix, elle a choisi sa voie. Et j’évite d’en parler, c’est trop intime”, a-t-elle déclaré dans un premier temps.

Avant d’enchainer : “Mais j’ai pleinement confiance en elle et en sa génération. C’est vrai que nous avons basculé dans un monde intranquille, terriblement inquiétant, comme si tous les dangers étaient désormais mis en lumière et qu’on ne peut plus les ignorer. Je n’avais jamais ressenti une telle anxiété. Mais je crois beaucoup en la force de nos enfants, dans les combats qu’ils mènent pour l’écologie, la libération de la parole… Quand j’écoute les jeunes générations, je les sens pleines d’énergie, avec un désir de responsabilité et une véritable conscience du monde que nous n’avions, nous, peut-être pas. Le tout doublé de beaucoup d’humour et de second degré. Oui, cette jeunesse me donne de l’espoir.”

Yamina Hamdoud

De nature très curieuse, j'aime suivre l'actualité et notamment le quotidien des célébrités. Passionnée par mon métier de Rédactrice web, j'ai à cœur d'informer le lectorat de la manière la plus simple et la plus précise possible.