“Je rêvais de…” : Karen Cheryl explique pourquoi a mis fin à sa carrière de chanteuse

Ce samedi 29 octobre, Karen Cheryl était à l’honneur du nouveau numéro de TPMP People. Sur le plateau du programme de C8, l’artiste star qui a marqué les années 1970 et 1980 par ses belles chansons est revenue sur la raison pour laquelle elle a mis fin à sa carrière de chanteuse.

Les anciens le savent, Karen Cheryl a marqué son époque grâce à notamment, ses titres Si…, Oh Chéri chéri, Sing to me Mama, Garde-moi avec toi ou encore À l’envers à l’endroit. Elle a ainsi vendu des millions de disques pendant une quinzaine d’années… Icône de la chanson française des années 1970 et 1980, l’artiste, âgée aujourd’hui de 67 ans, a mis fin à sa carrière de chanteuse et s’est créée une seconde vie professionnelle, sous le nom d’Isabelle Morizet (son vrai nom). Et cette fois-ci, c’est dans le journaliste que la comédienne a décidé de faire une carrière.

“Je rêvais de recevoir des personnalités de tous milieux”

Karen Cheryl était ce samedi 29 octobre l’invitée du nouveau numéro de TPMP People. Durant l’émission présentée Matthieu Delormeau sur C8, celle qui se fait très rare à la télévision a lancé face à l’animateur : “La musique, c’est fini fini depuis trente ans”.

Évoquant les raisons derrière cela, la compagne de Jérôme Bellay a expliqué : “Je ne voulais pas devenir une chanteuse de compilation”. Avant de poursuivre : “Ça a été très joyeux, j’ai vendu 27 millions de disques grâce au public. J’ai voyagé partout, ça a été vraiment prodigieux. Mais, je voulais savoir si j’étais capable de réescalader la colline autrement. Donc, j’ai décidé de sauter du train en marche pour me lancer dans une aventure improbable et je vous l’avoue, je ne savais absolument pas si ça allait marcher. Je n’étais pas légitime, je venais de la chanson. Je rêvais de recevoir des personnalités de tous milieux. J’ai reçu des personnalités qui vont de Simone Weil à Jean d’Ormesson en passant par Vanessa Paradis.”

Du chant au journalisme

Isabelle Morizet, de son vrai nom, a donc préféré se faire une nouvelle carrière et un nouveau nom loin de la chanson. Un défi que l’interprète de Sing to Me Mama a réussi à relever, puisqu’en 1999, l’artiste a rejoint la rédaction d’Europe 1 pour effectuer des interviews de personnalités people. Depuis 2012, l’animatrice de radio présente tous les samedis et dimanches, une émission intitulée Il n’y a pas qu’une vie dans la vie, sur la même station de radio.

“Au début ils ont refusé mais finalement, pas très longtemps après, les agents et les attachés de presse passaient un petit coup de fil en se rendant compte que mon émission marchait bien et que, surtout, j’essayais d’y mettre du fond parce que la curiosité est un vilain défaut mais c’est aussi mon carburant et je m’intéresse vraiment aux gens. Je travaille seule. J’essaie de préparer un petit peu comme une pièce de théâtre”, a-t-elle indiqué.

Et la chirurgie esthétique ?

En ce mois d’octobre, Isabelle Morizet était également l’invitée de Jordan de Luxe. Pour une interview pour Télé-Loisir, la comédienne de 67 ans, soupçonnée d’avoir eu recours à la chirurgie esthétique, a mis les choses au clair une bonne fois pour toute.

“Ça fait 37 ans que cette pathétique rumeur court à mon sujet… 37 ans ! Vous vous rendez compte ? Est-ce que j’avais besoin à 30 ans d’être liftée ?”, s’est-elle emportée. Avant de préciser : “J’ai fait le bout de mon nez, point ! Et alors ? Ça fait 37 ans qu’on me parle de chirurgie esthétique, mon Dieu ! Mais j’étais en pleine forme, il y a 37 ans. Je n’en avais vraiment pas besoin.” Tout est bien clair donc !

Yamina Hamdoud

De nature très curieuse, j'aime suivre l'actualité et notamment le quotidien des célébrités. Passionnée par mon métier de Rédactrice web, j'ai à cœur d'informer le lectorat de la manière la plus simple et la plus précise possible.