“Je rêve de faire cette émission” : Sofia Essaïdi revient sur sa participation à la Star Academy 2003

Sofia Essaïdi était l’une des invités de Frédéric Lopez dans sa nouvelle émission Un dimanche à la campagne, ce dimanche 30 octobre. À l’occasion, l’ancienne candidate de la Star Academy s’est longuement confiée sur sa participation à la troisième saison du télécrochet de TF1.

Chaque dimanche, Frédéric Lopez reçoit trois invités dans sa nouvelle émission Un dimanche à la campagne, diffusée sur France 2, à partir de 16 h 55. Cette fois-ci, c’était au tour de Michèle Bernier, le mentaliste Fabien Olicard et Sofia Essaïdi de répondre aux questions de l’ancien animateur de Rendez-vous en terre inconnue. Candidate de la troisième saison de la Star Academy en 2003, cette dernière est revenue notamment sur sa participation à l’émission de TF1, il y a déjà presque 20 ans.

“Je rêve de faire cette émission”

Sofia Essaïdi s’est fait connaitre à l’âge de 19 ans du grand public en devenant l’une des candidates emblématiques de la saison 3 de la Star Academy présentée par Nikos Aliagas sur TF1. Lors de sa participation au télécrochet de TF1, la belle brune s’était hissée jusqu’en demi-finale avant d’être éliminée face à Élodie Frégé, gagnante de cette saison. Depuis, la jeune artiste s’est très vite imposée dans le milieu artistique français et a connu le succès très rapidement.

Présente dans l’émission Un dimanche à la campagne, la chanteuse et comédienne de 38 ans est revenue sur ce souvenir mémorable alors qu’elle n’avait que 19 ans. “Je suis fanatique de la Star Academy à ce moment-là, je regarde ça, je rêve de faire cette émission”, a-t-elle commencé à raconter sur cette expérience exceptionnelle.

Avant de poursuivre : “Je n’étais pas très à l’aise avec le concept. Le côté télé-réalité m’embêtait beaucoup. J’étais très pudique et je me disais ‘c’est pas grave, s’il faut passer par là pour entrer dans ce métier puis apprendre, allons-y’ et je n’ose pas le faire’ et j’ai une amie que j’embrasse qui me dit ‘envoie une cassette’ […] On devait chanter deux chansons et j’envoie ma cassette en me disant ‘je l’envoie mais bon’ et on me rappelle, vraiment, je n’y crois pas, je me dis vraiment ce n’est pas réel”.

Celle qui a joué dans de nombreuses séries, notamment Les Combattantes sur TF1, a également évoqué les légers problèmes qu’elle avait rencontrés au début de l’aventure. “Au début, c’était très compliqué avec les caméras. Je suis très pudique. Je me rappelle qu’il y avait des endroits où il y avait un buisson. Quand je n’étais pas bien j’allais pleurer là-bas (…) Mais à ce moment-là, je ne voulais pas être vulnérable. Ce n’était pas possible. J’étais une machine de guerre”, a-t-elle confié.

Sa rencontre exceptionnelle avec Sting

Face à Frédéric Lopez et les autres invités, Sofia Essaïdi n’a pas manqué de se livrer sur l’une de ses prestations avec Sting sur le titre Roxane. “C’est en même temps un des plus beaux et des plus terrifiants moments de ma carrière”, a-t-elle d’abord déclaré.

Avant d’enchainer : “J’ai 19 ans, on doit être au troisième ou quatrième prime, et à l’époque on est en direct devant 10 millions de téléspectateurs. On me prévient quelques jours avant que je chante avec Sting et moi je commence à préparer la version un peu plus rock de Police. Deux jours avant, la production vient me dire : ‘Écoute Sofia, on a un petit problème, c’est qu’on ne sait pas quelle version il veut faire. Apprends les paroles et tu verras'”.

En ce qui concerne sa rencontre avec le chanteur britannique de 71, la jeune artiste a fait savoir : “Je rencontre un être délicieux, tellement simple, tellement humble, tellement extraordinaire. Et je lui dis : ‘Écoutez, je suis désolée mais je suis très stressée parce que je ne sais pas quoi faire.’ Il me regarde et me dit : ‘T’inquiètes pas, suis moi'”.

Yamina Hamdoud

De nature très curieuse, j'aime suivre l'actualité et notamment le quotidien des célébrités. Passionnée par mon métier de Rédactrice web, j'ai à cœur d'informer le lectorat de la manière la plus simple et la plus précise possible.