“Je suis très très fragile” : Sanaa (The Voice Kids) fait de rares confidences sur sa maladie

Ce dimanche 9 octobre, Sanaa, ex-candidate de The Voice Kids, était à l’honneur du portrait de la semaine de Sept à huit. L’occasion pour l’adolescente de 14 ans de se livrer, sans filtre, sur la maladie dont elle souffre depuis sa naissance.

La saison 2022 de The Voice Kids a révélé plusieurs talents. Mais c’est le jeune Raynaud, âgé de 11 ans, qui est sorti vainqueur, ce samedi 8 octobre, de cette dernière saison de l’émission diffusée sur TF1. Grâce à ses talents et l’encadrement de son coach Patrick Fiori, le jeune garçon a effectué un parcours exceptionnel. “Je le considère comme mon grand-frère. Je l’aime beaucoup. Il est vraiment très gentil et c’est un très bon coach. Il m’a fait progresser durant toute cette aventure The Voice Kids”, a-t-il indiqué à nos confrères de Télé Star.

Une chanson qui a une grande place pour elle

En plus de Raynaud, il y a aussi Sanaa qui a brillé par son talent. L’adolescente âgée de 14 ans, qui faisait partie de l’équipe de Louane, a réussi à époustoufler le jury lors du premier prime le 20 août dernier, par son interprétation de Ne me jugez pas de Camille Lellouche. Dans un entretien accordé à Sept à huit, dimanche 9 octobre, la finaliste de la dernière saison de The Voice Kids est revenue sur cette chanson, que ses paroles font écho à son vécu.

“Cette chanson de Camille Lellouche a une grande place pour moi aujourd’hui parce que c’est l’histoire d’une personne qui dit : ‘Mais, vous ne voyez pas ce que j’ai donc pourquoi vous portez un jugement en fait ? Vous ne me connaissez pas vraiment.’ Et dans ma vie j’ai beaucoup été critiquée et jugée pour ma maladie parce qu’elle est invisible. Quand on me voyait, on disait : ‘Mais non, elle est pas malade. C’est de la comédie, c’est pas possible ! Elle fait ça pour rater les cours, c’est pas si grave que ça…'”, a-t-elle raconté.

Atteinte d’une maladie génétique rare

Sur scène, Sanaa s’est toujours démarquée grâce à son sourire et à sa voix puissante, cachant ainsi sa souffrance et sa douleur. En effet, elle est atteinte depuis sa naissance du syndrome d’Ehlers Danlos, une maladie génétique rare. Au cours de son entretien, la jeune fille n’a pas hésité à faire des confidences bouleversantes quant à sa maladie et ses conséquences sur son quotidien.

“Je suis atteinte du syndrome d’Ehlers Danlos qui est une maladie génétique rare qui touche les articulations, qui me crée de très fortes douleurs. Ce qui fait que je suis très très fragile et que je dois faire attention en permanence. Je peux tomber et la douleur va être ressentie 100 fois plus qu’une personne qui ne serait pas atteinte de cette maladie-là. Quand on me voit comme ça, on ne pourrait pas croire, mais il y a des jours où c’est impossible de me lever et il y en a d’autres ou tout va bien”, a-t-elle ainsi confié.

Avant d’ajouter : “Écrire, c’est très douloureux pour moi. Ça me fait très mal à la main. Je ne peux pas faire de sport à part la natation. Le sport nécessite des appuis et je peux facilement me faire mal. (…) Je n’ai pas beaucoup d’équilibre, donc je dois faire attention quand je marche, à la route, par exemple, s’il y a des creux, je ne vais pas forcément voir le creux. Je tombe, je me foule la cheville, c’est des fractures à répétitions. J’ai souvent dû aller à l’hôpital, avoir des plâtres, des attelles… J’ai des attelles pour un peu toutes les parties du corps à la maison”.

“Cette maladie sera là toute ma vie”

Face à Audrey Crespo-Mara, l’ex-candidate de The Voice Kids qui s’est tournée vers le chant pour s’exprimer, a fait preuve de conscience en révélant : “Ma différence, elle fait ma force parce que cette maladie sera là tout le temps, toute ma vie. Je ne peux pas la voir comme une faiblesse. Je suis obligée d’apprendre à vivre avec. Et même s’il y a des côtés négatifs, je me suis dit que, justement, ça fait partie de moi. Je dois l’accepter. Autant en faire une force plutôt que de mal le vivre.”

Malgré sa maladie, Sanaa est bien décidée à profiter de la vie et continue de faire vivre passion pour la musique. “Mon rêve d’enfant, c’est de pouvoir me produire et chanter. (…) Je n’ai pas forcément envie de devenir une star. Je veux juste chanter”, a-t-elle déclaré.

Yamina Hamdoud

De nature très curieuse, j'aime suivre l'actualité et notamment le quotidien des célébrités. Passionnée par mon métier de Rédactrice web, j'ai à cœur d'informer le lectorat de la manière la plus simple et la plus précise possible.