Jean-Luc Delarue : son ancienne femme Elisabeth Bost s’est remariée

Dix ans après la mort de la star de la télévision Jean-Luc Delarue, les dernières nouvelles révèlent que son ex-femme, Elisabeth Bost, serait remariée et ne souhaite plus évoquer la succession du producteur.

C’était il y a dix ans de cela, précisément le 23 août 2012, que le présentateur phare de France Télévisions avait perdu son combat contre un cancer de l’estomac et du péritoine. À l’occasion de l’anniversaire de son décès, la chaine TF1 programme à lui rendre hommage, ce mercredi 24 août, avec un documentaire inédit. C’est également l’occasion pour le journal Le Parisien de dévoiler que l’ex-femme du présentateur, Elisabeth Bost, a refait sa vie et s’est remariée en 2020.

Une guerre sur son héritage

Emporté à cause d’un cancer de l’estomac et du péritoine, Jean-Luc Delarue a laissé derrière lui un clan divisé. D’un côté, son ancienne épouse (2005-2009), la journaliste Elisabeth Bost et mère de son fils Jean Delarue-Bost (né en octobre 2006). Et de l’autre, Anissa Khelifi, sa dernière femme, laquelle avait épousé trois mois seulement avant son décès. La disparition tragique de l’animateur de France Télévisions à l’âge de 48 ans avait déclenché une guerre sur son héritage entre les deux clans précités. En effet, son ancienne compagne avec laquelle il a eu un fils avait demandé l’annulation de son mariage avec sa dernière épouse “pour défaut de consentement” et “l’annulation du testament, et en particulier du codicille, rédigé le 3 juillet 2012, moins de deux mois avant son décès, qui prévoyait un partage de l’héritage entre Anissa Delarue et son fils Jean”, rapporte à l’époque le quotidien.

Elisabeth Bost perd son procès

En 2016, Elisabeth Bost perd son procès contre Anissa Khelifi, “procédure lancée pour réclamer l’annulation du mariage de cette dernière pour défaut de consentement de Jean-Luc Delarue, alors en phase terminale de son cancer”, précise Le Parisien dans son édition de ce lundi 22 août 2022. Cependant, son fils hérite de sa part : “Jean a touché 11 millions d’euros, Anissa, 11 millions d’euros également, comme il a été prévu dans le codicille”, explique Me Fabian Regairaz, un notaire, dans le documentaire Héritages, diffusé sur NRJ12. Ainsi, l’ancienne compagne de Jean-Luc Delarue a laissé toute cette histoire derrière elle.

Elisabeth Bost remariée en 2020

Depuis la mort de son ex-époux, et plus précisément depuis qu’elle avait perdu son procès contre la dernière femme de ce dernier, Elisabeth Bost avait tout laissé derrière elle. Selon les informations de nos confrères du journal Le Parisien, la journaliste s’est remariée en 2020 et a continué sa carrière dans les médias. “[Elisabeth Bost] s’est remariée en 2020 et a continué sa carrière dans les médias. Elle a notamment été chroniqueuse du Grand 8 de Laurence Ferrari sur D8, entre 2012 et 2016. Et a signé un documentaire, Destins d’orphelins, diffusé sur France 5 en 2019. Avant un livre, Grandir avec l’absence, paru en 2021”, écrit le journal dans son édition de ce lundi 22 août.

Elle refuse de s’exprimer sur le sujet de son ex-mari

Elisabeth Bost ne souhaite plus s’exprimer sur le sujet de son ex-mari, comme a indiqué Ève Ewing, patronne de Réservoir Prod, à l’origine d’un documentaire qui sera diffusé sur TF1 en prime ce mercredi 24 août 2022. Toutefois, elle est restée proche de Jean-Claude Delarie, le père de l’animateur de Ça se discute. Quant à la veuve de Jean-Luc Delarue, elle a coupé les ponts avec la famille de son défunt époux. “Nos contacts se sont limités aux procès qu’elle nous a intentés”, a fait savoir le père du défunt, bien décidé à défendre les droits de son petit-fils, ajoutant : “Je souhaite aussi qu’un texte soit discuté pour que des proches arrivés en toute fin de vie ne puissent pas empêcher la famille de voir un mourant”.

Yamina Hamdoud

De nature très curieuse, j'aime suivre l'actualité et notamment le quotidien des célébrités. Passionnée par mon métier de Rédactrice web, j'ai à cœur d'informer le lectorat de la manière la plus simple et la plus précise possible.