Joséphine, ange gardien : Mimie Mathy revient sur les vingt-cinq ans de la série

Le 15 décembre 1997, TF1 diffusait le premier épisode de Joséphine, ange gardien. Vingt-cinq ans plus tard, la série rencontrerait toujours autant de succès. À cette occasion, la pétillante et affable Mimie Mathy est revenue, dans un entretien donné à 20 Minutes, sur cette fiction diffusée sur TF1.

Au grand bonheur des fidèles téléspectateurs de Joséphine, ange gardien, TF1 diffusera, le lundi 26 décembre prochain, un nouvel épisode de la 21e saison de la série, intitulé A toute épreuve avec Ingrid Chauvin, et ce, après la diffusion d’un premier épisode inédit sous le titre S’aimer de toute urgence avec Linda Hardy en guest, le lundi 19 décembre dernier. Et comme toujours depuis vingt-cinq ans, le fidèle public de cette fiction rencontra Mimie Mathy dans le rôle principal.

Son bilan après vingt-cinq ans de diffusion

Un quart de siècle après la diffusion du premier épisode de Joséphine, ange gardien sur TF1, le succès est toujours au rendez-vous. Dans les pages de 20 Minutes, Mimie Mathy a fait le bilan de ces vingt-cinq ans de cette série familiale de la première chaine.

“On va dire en premier que j’ai vieilli comme tout le monde (rires) ! Mais, mon public a vieilli aussi. Il s’est aussi rajeuni, ceux qui regardaient enfants la série il y a vingt-cinq ans ont transmis cela à leurs enfants… Les grands-parents regardent avec leurs petits-enfants. Je trouve que c’est un vieillissement très joyeux. C’est génial de rester vingt-cinq ans dans la vie des gens ! On ne fait pas ce métier pour se regarder dans la glace, mais pour être vu”, a-t-elle confié dans un premier temps.

Avant de continuer : “Se dire que vingt-cinq ans après que la série existe encore, qu’on a encore des idées, que des comédiens ont envie de venir partager cette aventure, je trouve que c’est un bilan super joyeux à une époque qui ne l’est pas énormément.”

Une série qui traite des “sujets de la vie de tous les jours”

L’humoriste de 65 ans a ensuite accepté de dire plus sur le secret de longévité de la série. “C’est assez étonnant parce que les enfants découvrent sur les chaînes du câble de vieux épisodes. Pourtant à l’époque, il n’y avait pas de portable, Joséphine recevait sa mission enrubannée dans un papier, donc les mômes découvrent une époque qu’ils ne connaissent pas. Et ça marche terriblement bien. TF1 est tout sauf kamikaze et ne rediffuserait pas des vieux épisodes si ça ne remarchait pas. Et en même temps, les nouveaux épisodes, on les découvre chaque année avec plaisir et le public est là. C’est une grande fierté. Je ne me l’explique pas”, a-t-elle déclaré.

Et d’expliquer davantage : “Je crois que j’ai surtout la chance d’avoir une équipe de production et de scénaristes qui essayent de renouveler. La force de Joséphine, ange gardien est de traiter de sujets de la vie de tous les jours, qui peuvent toucher tout le monde, la seule différence avec une série, je dirais, normale, c’est qu’on essaye que cela se termine bien. (…) On essaye de traiter des sujets de la vie contemporaine et quotidienne avec un fond de réalité et surtout un regain d’optimisme à la fin.”

Ses futurs projets

Au cours de son entretien, la compagne du chef Benoist Gérard n’a pas manqué de se confier sur ses futurs projets. “Je vais participer et coproduire un court métrage avec Véronique Mériadec qui m’a proposé une idée que j’aime beaucoup, on va faire cela au printemps. J’ai aussi fait une grosse participation dans Leo Mattei que j’ai tournée il y a une quinzaine de jours. Cette participation m’a donné envie de jouer les guests dans d’autres séries. J’aime bien être la taulière, mais j’aime bien être invitée aussi”, a-t-elle révélé.

Et d’ajouter : “J’ai envie de remonter sur scène aussi, mais il faut un beau projet. Pas un one-woman-show, mais j’aimerais une belle pièce à trois ou quatre beaux personnages. Il y a encore des idées, des envies et les Enfoirés en janvier qui me tiennent à cœur. Je n’avais pas pu participer l’an dernier et je vais retrouver la scène de la scène de Halle Tony Garnier à Lyon et tous mes copains avec grand plaisir !” 

Yamina Hamdoud

De nature très curieuse, j'aime suivre l'actualité et notamment le quotidien des célébrités. Passionnée par mon métier de Rédactrice web, j'ai à cœur d'informer le lectorat de la manière la plus simple et la plus précise possible.