Julien Courbet : des propos glaçants sur la mort tragique de son père, tué par un chauffard

À seulement 28 ans, Julien Courbet a vécu un souvenir très douloureux : la mort tragique de son père. Dans des propos glaçants, l’animateur de l’émission Capital revient sur ce drame qui lui a tant bouleversé.

Il n’y a certainement pas de plus douloureux que la perte d’un être cher. Notamment si celui-ci est l’un des parents ! Malheureusement, Julien Courbet en sait quelque chose. En effet, l’animateur radio a vécu le premier drame de sa vie alors qu’il avait juste 28 ans. Dans un accident tragique dû à cause d’un “monsieur qui avait bu plus de bières que d’habitude”, le journaliste qui débutait sur TF1 a vu son père disparaitre et quitter la vie à tout jamais.

Un souvenir traumatisant pour l’animateur

Alors qu’il débutait sur la chaine TF1 dans l’émission Sacrée Soirée, Julien Courbet avait appris la nouvelle qui a bouleversé sa vie et qui ne cesse de le marquer : le décès de son père d’une manière tragique et brutale. C’était en 1993, et le journaliste n’avait que 28 ans. Il a appris la terrible nouvelle par un ami, prévenu par sa sœur. Un souvenir traumatisant devenu, depuis 1993, un épisode sombre dans la vie de l’animateur de radio.

Décédé dans des situations dramatiques et brutales

Dans une interview accordée à Buzz TV, le vendredi 27 mai 2022, le journaliste a évoqué le décès tragique de son père et a fait des confidences bouleversantes. “Mon plus grand regret, c’est que mon père est mort dans des situations un peu dramatiques et brutales”, a-t-il déclaré, ajoutant : “Il n’a pas pu me voir sur RTL, ni dans Sans aucun doute. Et ça, c’est dur. Il marchait sur le trottoir et un type bourré l’a écrasé. Il s’est sauvé et l’a laissé”.

“Mon père est parti tôt”

À nos confrères de France Bleu, l’ancien chroniqueur de TPMP avait également évoqué ce souvenir traumatisant : “Mon père est parti tôt à cause d’un accident de voiture mais lui, n’était pas au volant. Il marchait sur un trottoir et un monsieur qui avait bu plus de bières que d’habitude a voulu que sa vie s’arrête prématurément.”

Le coupable condamné à une ridicule peine de prison

Choqué par l’incident tragique survenu à son père, l’animateur radio avait été encore plus choqué en apprenant le verdict de la justice à l’encontre du coupable. “Il était commercial et partait avec son break toute la semaine. Le week-end, on ne discutait pas trop. C’était un peu comme dans la chanson Mon vieux, de Daniel Guichard. C’est au moment où l’on commençait à se rapprocher qu’il a été écrasé par une voiture. Mon père marchait sur un trottoir et a été fauché par un type qui avait bu trop de bières et s’est ensuite enfui”, avait-il d’abord raconté à TV Grandes Chaînes en 2020, avant de poursuivre : “Le type n’a eu que trois mois de prison avec sursis. J’avais 28 ans. Ça a été le premier drame de ma vie”. Une terrible injustice à celui qui pensait avoir encore de longues années à vivre avec son papa.

“À cause de ça il n’est jamais venu sur un plateau de télé”

Durant son entretien à TV Grandes Chaînes, Julien Courbet a exprimé, avec un grand regret : “À cause de ça il n’est jamais venu sur un plateau de télé et ça, c’est un truc que je n’ai pas réussi à soigner. Ça me fait de la peine de savoir que je n’ai pas pu partager cela avec lui”.

Son père fier de lui

“Quand j’ai vidé ses affaires, j’ai remarqué qu’il avait collé plein de photos de moi, animateur de radio libre. J’aurais été tellement fier de l’amener à RTL, ou sur un plateau de TF1… Et malheureusement, ça ne s’est pas fait”, a raconté Julien Courbet dans son interview à Buzz TV, regrettant de ne pas avoir eu le temps de montrer à son papa la grande carrière à la télévision qui l’attendait.

Yamina Hamdoud

De nature très curieuse, j'aime suivre l'actualité et notamment le quotidien des célébrités. Passionnée par mon métier de Rédactrice web, j'ai à cœur d'informer le lectorat de la manière la plus simple et la plus précise possible.