La Biafine comme crème de jour : une astuce beauté dangereuse sur TikTok, les spécialistes préviennent

Sur le réseau social TikTok, une nouvelle tendance a pris d’assaut : utiliser la Biafine, célèbre médicament français, comme crème de jour. Une tendance à ne surtout pas suivre ! 

C’est la tendance beauté du moment. Ces dernières semaines, plusieurs influenceuses américaines recommandent l’utilisation de la Biafine en guise de crème de jour. Ces dernières ont publié des vidéos sur le réseau social dans lesquelles elles vantent les bienfaits de ce médicament en tant que cosmétique. Ce qui n’est pas sans risques.

La Biafine pour hydrater la peau ?

Ces derniers temps, des influenceuses beauté américaines très suivies sur TikTok se sont mise à faire la promotion de la Biafine, le médicament français pour apaiser les brûlures et plaies superficielles, en tant que crème de jour. Sur plusieurs vidéos partagées sur le réseau social, ces dernières recommandent l’utilisation quotidienne de la célèbre émulsion, pour hydrater l’épiderme en profondeur et adoucir la peau. Une utilisation qui n’est surtout pas sans danger et peut même fragiliser la peau. Pour cause : la Biafine est indiquée comme émulsion protectrice et calmante dans le traitement des brûlures cutanées et des plaies superficielles non infectées.

Les spécialistes déconseillent

Alors que des influenceuses américaines font de la Biafine un produit cosmétique avec plusieurs bienfaits, qui fait des miracles sur la peau lorsqu’il est utilisé quotidiennement en crème de jour, les spécialistes en dermatologie sont très inquiets. En effet, ces derniers appellent à éviter complètement cette astuce beauté “dangereuse”.

“Tout d’abord, quand on est jeune et avec une peau en bonne santé, on n’a pas besoin de crème de jour. La Biafine est indiquée uniquement pour soulager des irritations, des brûlures légères, les coups de soleil, et pour apaiser les rougeurs dues à une radiothérapie”, souligne la Dr Anne de Fonclare, dermatologue à Rennes (Ille-et-Vilaine, ajoutant : “Elle n’est en aucun cas recommandée comme crème hydratante ni ne protège des rayons ultraviolets”.

Le Biafine peut provoquer des effets indésirables

La dermatologue Anne de Fonclare explique : “Il faut utiliser cette crème telle que préconisé : la Biafine, comme tout médicament, comporte des excipients dits « à effet notoire » qui peuvent être mal tolérés et provoquer des effets indésirables. En effet, le fabricant explique que « la présence de certains excipients peut éventuellement provoquer une irritation cutanée, ou des réactions cutanées locales (par exemple des dermites de contact) ou des réactions allergiques (éventuellement retardées)”.

Celle-ci n’a pas manqué de préciser qu’au principe, le Biafine reste une bonne crème contre les brûlures et les coups de soleil. “Au demeurant, la Biafine reste une bonne crème pour traiter les coups de soleil. Il faut simplement respecter les indications”, conclut la dermatologue.

Un médicament, pas un produit cosmétique

De son côté, la marque Biafine précise clairement sur son site internet : “La Biafine est un médicament. Ce n’est pas un protecteur solaire. Lisez attentivement la notice et demandez conseil à votre pharmacien”. Preuve qu’il s’agit d’une tendance dangereuse et une fausse astuce beauté.

Une crème qui peut provoquer des allergies

Dans une vidéo publiée sur son compte TikTok, la dermatologue Marie Jourdan explique que le Biafine est un médicament qui contient 16 ingrédients. Son actif principal, la trolamine, a des propriétés hydratantes qui facilitent la cicatrisation. Toutefois, elle peut être “irritante au niveau des muqueuses, du nez, des yeux, de la bouche…”. Plus grave encore, “elles peuvent provoquer des allergies”.

“Ces prolamines peuvent aussi réagir avec l’environnement extérieur qui contient des nitrites et créer une réaction chimique pour former des nitrosamines, considérées comme cancérigènes”, détaille la dermatologue.

Il est également utile de préciser que le parfum de cette crème contient des molécules, à savoir énormément d’huiles essentielles, potentiellement photo-sensibilisantes. En cas d’exposition au soleil, son application sur le visage peut provoquer des réactions cutanées – rougeurs, brûlures… Et parfois, “des marques indélébiles”, prévient la spécialiste parisienne.

Yamina Hamdoud

De nature très curieuse, j'aime suivre l'actualité et notamment le quotidien des célébrités. Passionnée par mon métier de Rédactrice web, j'ai à cœur d'informer le lectorat de la manière la plus simple et la plus précise possible.