La fortune de l’architecte italien de Poutine saisie

L’architecte qui a conçu le tristement célèbre palais de la mer Noire de plus d’un milliard d’euros de Poutine a vu ses actifs saisis par la police italienne

L’architecte qui a conçu le  « palais de la mer Noire » du président russe Vladimir Poutine a vu ses actifs d’une valeur de plus de 140 millions d’euros saisis par la police fiscale italienne.

Lanfranco Cirillo, 63 ans, a vu son hélicoptère, ses maisons luxueuses, ses imposantes liasses d’argent et ses bijoux saisis après avoir prétendument enfreint les règles fiscales italiennes en ne payant pas une facture  de 50 millions d’euros d’impots. La police italienne a également confisqué des œuvres d’art moderne et contemporain d’artistes célèbres tels que Picasso, Kandinsky, De Chirico et Cézanne.

Cirillo fait l’objet d’une enquête car il aurait omis de déclarer des revenus de plusieurs dizaines de millions d’euros de 2013 à 2019.

Lanfranco Cirillo, 63 ans (photo), a fait saisir un hélicoptère, des maisons luxueuses, d'énormes piles d'argent et des bijoux après avoir prétendument enfreint les règles fiscales italiennes

Lanfranco Cirillo, 63 ans (photo)
La police italienne avec des tas d'argent saisis à Cirillo, qui a conçu le tristement célèbre domaine de la mer Noire de Poutine

Les liasses de, billets saisi chez l’architecte italien Cirillo

Cirillo, qui a conçu le tristement célèbre

Cirillo,  a conçu le tristement célèbre « palais de la mer Noire  » du président russe Vladimir Poutine (photo)

La police fiscale a déclaré mercredi avoir saisi les avoirs d’un « professionnel bien connu » à Brescia, une ville du nord de l’Italie, citant des infractions fiscales présumées, sans nommer Cirillo. Mais une source proche du dossier a confirmé à Reuters que les actifs appartenaient à Cirillo, qui a conçu le domaine de 58 000 m2 sur la côte sud de la mer Noire en Russie, que beaucoup pensent avoir été construit pour Poutine.

Les enquêteurs italiens ont découvert que Cirillo avait amassé « des richesses totalement disproportionnées par rapport au revenu imposable déclaré », rapporte le journal Il Messaggero.

L’avocat de Cirillo n’a pas répondu lorsqu’il a été contacté par Reuters.

Cirillo a conçu le palais  du président Poutine et l’opposant, Alexei Navalny qui est emprisonné pour avoir contesté les biens acquis par Poutine, a revele que le plais abritait un club de strip-tease, un casino et un théâtre en plus de sa multitude de chambres.

La figure de l’opposition a accusé Poutine de posséder le domaine, qui, selon lui, a coûté 1,2 milliard d’euros et aurait été financé par un stratagème de corruption élaboré impliquant le cercle restreint de Poutine.

La police fiscale italienne a saisi des actifs d'une valeur de plus de 141 millions d'euros (118 millions de livres sterling) auprès d'un architecte lié au président russe Vladimir Poutine (photo) pour avoir prétendument enfreint les règles fiscales italiennes, a déclaré mercredi une source proche du dossier.

Navalny affirme également que le Service fédéral de sécurité russe (FSB) possède quelque 7 000 hectares de terres autour de la propriété et que le complexe a été financé par les proches alliés de Poutine, dont Igor Sechin, chef du géant pétrolier russe Rosneft, et le magnat milliardaire Gennady Timchenko.

Dans une vidéo YouTube de 2017, Navalny a alors accusé le Premier ministre Dmitri Medvedev de contrôler un empire immobilier de luxe.L’existence de la propriété de la mer Noire et ses liens avec Poutine ont été révélés pour la première fois en 2010 lorsque l’homme d’affaires  Sergei Kolesnikov les a décrits dans une lettre publique à Medvedev.Le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, a nié ces affirmations dans un communiqué de l’agence de presse d’État RIA Novosti, les qualifiant de « fausses ».