Louis Laforge malade dans le secret : des détails surprenants sur son état de santé

En août dernier, Louis Laforge, journaliste de Franceinfo a annoncé avoir triomphé d’un cancer, après une année de combat. Une information que l’homme de télévision a bien su la garder, jusque-là, confidentielle. Sur le plateau de l’émission C à vous, diffusée sur France 5, le journaliste est revenu sur sa maladie.

En effet, l’ancien journaliste de France 3 a lutté, pendant une année entière, contre une tumeur cancéreuse, et ce, dans le secret total. Celui qui officie désormais sur Franceinfo a préféré garder sa maladie secrète, durant tout ce temps. Présent sur le plateau de France 5, dans l’émission C à vous, Louis Laforge a livré plus de détails sur son combat contre le cancer.

Son annonce de guérison

En août dernier, Louis Laforge a révélé sur les réseaux sociaux qu’il avait gagné son combat contre le cancer. Une annonce choc et une information qu’il avait gardée secrète pendant un an. En légende d’une photo de lui sur un lit d’hôpital, le journaliste de Franceinfo avait écrit : “C’était il y a un an, le 27 août 2021 à l’hôpital Pompidou : un rein, un canal de l’uretère, un morceau d’intestin grêle et de colon et surtout un cancer en moins. 12 mois plus tard, encore quelques douleurs, encore un peu de fatigue… Mais tellement heureux de vivre !”. Dans une deuxième publication, l’homme de radio français n’avait pas manqué d’adresser ses remerciements “à tous les professionnels de santé qui font un travail formidable malgré des conditions très précaires”. Avant d’ajouter : “Une pensée aussi à toutes celles et tous ceux qui se battent contre la maladie. Et merci à toute l’équipe de Franceinfo pour son soutien et sa confiance !”

Retour sur la manière dont la maladie a été diagnostiquée

Le journaliste était l’invité d’Anne-Elisabeth Lemoine sur le plateau de C à vous, ce jeudi premier septembre, afin d’évoquer son combat contre le cancer du rein, cette maladie qui a bien failli lui coûter la vie. Interrogé par l’animatrice, Louis Laforge est d’abord revenu sur la manière dont lui a été annoncée sa maladie. “Je ne pense pas être spécialement douillet ou hypocondriaque. Mais juste avant l’été 2021, j’allais partir en vacances et je n’avais pas envie de partir avec ce point d’interrogation, cette petite gêne, qui devenait une petite douleur. Je suis allé consulter mon médecin généraliste, qui m’a fait passer un scanner. Et le radiologue m’a montré sur le scanner une balle de golf, qui n’avait rien à faire sur cette image normalement. Je l’avais là, c’était la tumeur au rein, plus d’autres petits trucs bizarres”, s’est-il souvenu.

Bien guidé par ses médecins

Le journaliste de 54 ans a fait savoir qu’il a été pris en charge par des médecins qui se sont occupés de lui : “Il faut lâcher prise et faire confiance à celles et ceux qui vous prennent en charge. Parce que nous, on fait de la télé, on veut tout maîtriser : l’horaire, les images, le temps qui passe, on nous parle dans l’oreillette. Une fois que tu entres à l’hôpital, tu ne maîtrises plus rien et tu te laisses faire”, a-t-il détaillé.

Fixé une date pour revenir à l’antenne

Pendant sa lutte contre cette tumeur cancéreuse, Louis Laforge s’était fixé une date pour revenir à l’antenne. Le journaliste espérait pouvoir couvrir sur les ondes de Franceinfo l’élection présidentielle. Un pari réussi, puisque c’est lui qui avait annoncé la victoire d’Emmanuel Macron, quelques semaines seulement après son retour à l’antenne (mars 2022). “J’avais coché la croix sur le calendrier. Après, je n’étais pas du tout certain de pouvoir le faire et d’être suffisamment en forme. Bon, là on ne le voit pas, mais je n’étais pas à 100%. Je n’avais pas envie de la rater celle-ci. Ça aurait été dommage, parce qu’il y avait des choses à dire, des choses à raconter. J’avais envie d’être là”, a-t-il expliqué.

Yamina Hamdoud

De nature très curieuse, j'aime suivre l'actualité et notamment le quotidien des célébrités. Passionnée par mon métier de Rédactrice web, j'ai à cœur d'informer le lectorat de la manière la plus simple et la plus précise possible.