Mort de Charlotte Valandrey : les émouvantes confidences de ses amies Nathalie et Cathy

Le mercredi 13 juillet 2022, l’actrice Charlotte Valandrey a rendu son dernier souffle, à l’âge de 53 ans. Dix jours plus tard, précisément le samedi 23 juillet, deux amies proches de la défunte, Nathalie et Cathy, ont donné des confidences bouleversantes sur les derniers mois de vie de la comédienne.

En effet, les plus proches amies de Charlotte Valandrey, éteinte le 13 juillet dernier suite à un long combat avec sa maladie cardiaque, sont revenues sur les derniers mois de la défunte, dans des déclarations inédites accordées à nos confrères de Paris Match, ce samedi 23 juillet 2022.

Charlotte Valandrey avait reçu récemment une nouvelle greffe du cœur, mais cette fois-ci c’était différent, car ce dernier a arrêté de battre. Elle avait donc quitté la vie, à l’âge de 53 ans, laissant derrière elle son unique fille Tara, âgée de 22 ans, mais aussi des amies, dont Nathalie et Cathy.

“C’était une femme très honnête”

Dans des propos accordés à nos confrères de Paris Match, les deux amies proches de l’actrice de Demain nous appartient, ont accepté de se confier sur les derniers mois de la vie de la comédienne.

Nathalie, longue liane aux cheveux châtain clair et mère de deux enfants, raconte sa rencontre avec Charlotte Valandrey dans sa ville natale de Pléneuf-Val-André, il y a trente ans de cela. “J’avais 18 ans quand j’ai croisé son regard bleu intense pour la première fois sur le sable du Val-André”, se souvient-elle, ajoutant : “Je ne comprenais pas pourquoi une si jolie fille n’avait pas de petit ami. Un soir d’été, au coucher du soleil, Charlotte m’a alors livré son terrible secret, sa séropositivité”.

“C’était une fille très honnête. Avec les garçons, si l’un d’eux lui plaisait, elle lui révélait spontanément sa maladie. Mais ce seul mot suffisait à les faire fuir. J’ai compris à quel point l’amour était vital pour mon amie”, raconte Nathalie.

“Tara était le miracle de sa vie”

L’amie proche de l’actrice de Demain nous appartient, explique que la comédienne a pu combler son manque d’amour et d’affection grâce à sa rencontre avec Arthur Lecaisne, avec qui elle était mariée (entre 1999 et 2003), mais aussi la naissance de sa fille Tara, âgée maintenant de 22 ans.

“Tara était le miracle de sa vie, son soleil, sa raison d’être. Elle est forte, fragile et courageuse comme sa maman. Elle n’a pas quitté sa mère durant toute la durée de son hospitalisation”, précise-t-elle.

Durant son entretien avec Paris Match, la maman de famille est également revenue sur cette journée du 13 juillet, la date du décès de son amie Charlotte.

“Cette journée du 13 juin, quand son médecin lui annonça que son greffon était enfin arrivé, Charlotte était belle, heureuse et euphorique. Le lendemain, jour de son opération, et avant son départ pour le bloc opératoire, on se téléphone vers 5 h 30 du matin. Elle me demande de lui envoyer cette fameuse photo des coquelicots que j’avais réalisée et qu’elle aimait tant, pour partager avec ses abonnés. Puis tout s’est vite enchainé. Sa famille a contacté ses amis, le 12 juillet, pour qu’on lui dise au revoir. Je l’embrasse et lui murmure que c’est moi, Nath, que je l’aime. J’étais là pour elle, elle était là pour moi”, se souvient Nathalie.

Cathy et Charlotte, une relation renforcée pendant et après le confinement

Aux colonnes de Paris Match, l’autre amie proche de Charlotte Vanaldrey, Cathy, s’est également confiée sur son amitié avec l’actrice, qui “s’était renforcée, pendant et après le confinement”.

La mère de trois enfants qui vit à Annecy et tient une chambre d’hôtel, explique à quel point elle était présente pour son amie. “On parlait jusqu’à deux ou trois heures du matin pour lui remonter le moral. Car elle était mal”, a-t-elle raconté, avant d’ajouter : “Elle avait arrêté ‘Demain nous appartient’. Elle en souffrait beaucoup. Elle me disait sans cesse : ‘Mais qu’est-ce que je vais faire ?’ Même son album, dont elle était très fière, n’a finalement pas connu le succès… Son duo avec Marc Lavoine est passé inaperçu. Elle en était désespérée. Elle venait de sortir ‘Se réconcilier avec soi’, son dernier livre. Elle était en contact pour faire ‘Bas les masques’ en 2023”.

Son corps déformé par les médicaments

La grande brune au caractère bien trempé a également fait savoir que pour Charlotte, “attendre une année, c’était un siècle”. “En 2021, elle n’allait pas très bien. On avait loué un gîte avec Fabienne et Béa pour lui changer les idées. On faisait du vélo, on dansait. Mais depuis l’arrêt de la série, des concerts, du théâtre, elle ne pensait qu’à revenir au cinéma. Or, même le cinéma ne voulait plus d’elle. C’était d’une violence… Ils préféraient des actrices plus jeunes, plus minces”, raconte-t-elle.

Cathy précise que Charlotte “avait pris du ventre” et “n’acceptait pas son corps déformé par les médicaments”. “Elle était mal dans sa peau et ça la fragilisait encore plus. Ses fans la soutenaient, lui offraient des cadeaux. Et le jour où elle a reçu son greffon, elle tenait tant à les remercier…”

Yamina Hamdoud

De nature très curieuse, j'aime suivre l'actualité et notamment le quotidien des célébrités. Passionnée par mon métier de Rédactrice web, j'ai à cœur d'informer le lectorat de la manière la plus simple et la plus précise possible.