Mort de Dani : la chanteuse rend son dernier souffle à 77 ans

La chanteuse et star de la chanson française, Dani, est décédée dans la nuit de ce mardi 19 juillet à l’âge de 77 ans. C’est son manager Lambert Boudier qui a annoncé la triste nouvelle à l’AFP.

Le monde de la musique est en deuil. La chanteuse française, qui fut également actrice, mannequin ou meneuse de revues, a rendu son dernier souffle à l’âge de 77 ans, des suites d’un malaise dans la région de Tours où elle résidait, laissant derrière elle son fils Julien, né en 1969, et une carrière qu’elle a tenu à poursuivre jusqu’au bout.

Dani venait d’achever la tournée de son tout dernier album portant le titre de Horizons Dorés, paru en 2020, et s’attelait déjà à la fin de la préparation d’un nouvel album.

“Nous étions prévenus, elle avait juste oublié de nous dire qu’il serait imminent”

Ce mardi 19 juillet, le manager de la chanteuse, Dani, a dévoilé la triste nouvelle au public, par le biais d’une publication sur son compte Facebook. “La production de DANI a l’infinie tristesse de vous annoncer son décès. Elle venait de finir la tournée de son album ‘Horizons Dorés’ et elle achevait déjà les mixes d’un nouvel album, qu’elle avait malicieusement choisi d’appeler ‘Attention Départ’. Nous étions prévenus, elle avait juste oublié de nous dire qu’il serait imminent”, a fait savoir son manager dans un message publié sur son compte Facebook.

“Des boums et des bangs, Dani en a vécu et nous en a fait vivre, la rencontrer c’était s’embarquer dans une course folle où l’amour était le maitre-mot. Rien n’était plus important pour elle que créer, chanter, être entourée de ceux qu’elle aime”, a-t-il ajouté, avant de poursuivre : “Classe jusqu’au bout de sa vie, le public, qui a eu la chance e la voir durant ses derniers concerts, s’en souvient avec émotion”.

Elle commence sa carrière dans la photographie et le mannequinat

Dani, de son vrai nom Danièle Graule, est née le 1er octobre 1944 à Castres dans le Tarn. Depuis, la maman de Julien se destinait à une carrière artistique.

La star qui a notamment brillé dans les années 1960-1970 a débuté d’abord sa carrière dans la photographie et le mannequinat, à Paris, après avoir suivi des études aux Beaux-Arts de la capitale.

En effet, la chanteuse française avait 19 ans lorsqu’elle a quitté Perpignan pour suivre les cours de l’École des Beaux-Arts de Paris. Une fois dans la capitale, celle-ci a entamé sa carrière en tant que photographe pour Jours de France. En parallèle, elle était mannequin pour l’agence de Catherine Harlé. Par la suite, chanteuse n’a pas tardé de se faire un nom dans l’élite parisienne et rencontrer les plus grands, à l’instar de Jimi Hendrix, dans un festival à Juan-les-Pins.

Dani débute au cinéma en 1964 et se lance dans la musique en 1966

En 1964, Dani débute au cinéma à travers des petits rôles qui lui permettent de gravir les échelons et de se trouver vers le chant en 1965.

En 1966, elle se lance officiellement dans la musique avec l’enregistrement de son tout premier disque, Garçon manqué. Un succès que la chanteuse poursuit jusqu’en 1968 avec son titre Papa vient d’épouser la bonne, tapant ainsi dans l’œil du grand public.

En 1970, Dani obtient le Grand prix du disque de l’Académie Charles-Cros pour son premier album. Quatre ans plus tard, précisément en 1974, elle est choisie pour être la représentante de la France à l’Eurovision, avec la chanson La vie à vingt-cinq ans. Cependant, la candidature de la France a été annulée, en raison de la mort de Georges Pompidou le 6 avril, décrété jour de deuil national.

Aperçue à la télévision dans plusieurs rôles

Quant à son dernier album, lui, a entièrement été écrit par des femmes, révèle son manager. Il a été composé par son acolyte, son double artistique Emilie Matsh. “Dani nous a laissé des messages et des baisers. Elle en distribuait tant. Dans un de ces messages, en guise épitaphe, elle chante ‘marquer simplement, j’avais raison'”, conclut Lambert Boudier.

Ainsi, il convient d’indiquer que Dani était également aperçue au cinéma et à la télévision. Cette dernière a joué plusieurs rôles, dont Liliane dans le film de François Truffaut La Nuit américaine, Oscar 1974 du meilleur film étranger. On a pu la voir aussi dans Tumuc Humac en 1970 et dans L’amour en fuite en 1978.

Yamina Hamdoud

De nature très curieuse, j'aime suivre l'actualité et notamment le quotidien des célébrités. Passionnée par mon métier de Rédactrice web, j'ai à cœur d'informer le lectorat de la manière la plus simple et la plus précise possible.