Nicolas Maury : ce geste sur les réseaux sociaux qui l’a “profondément blessé”

Les embrouilles entre les célébrités… ça existe ! Ce lundi 24 octobre, Nicolas Maury s’est saisi de son compte Instagram pour s’en prendre à un certain Jean-Paul Rouve, lui reprochant de l’avoir attaqué en commentaire. On vous dit tout !

À 42 ans, Nicolas Maury a réussi à faire une carrière dans le cinéma, dans le chant, ainsi que dans le théâtre. Né à Saint-Yrieix-la-Perche en Haute-Vienne, l’acteur, qui est aussi chanteur et réalisateur, a découvert son goût pour le cinéma dès son plus jeune âge. À ses 18 ans, il intègre le Conservatoire National de région de Bordeaux pour suivre des cours pendant trois ans. Quelques années plus tard, il sort diplômé en 2004 du Conservatoire National d’Art Dramatique de Paris.

Il décroche son premier rôle en 1998 dans le film Ceux qui m’aiment prendront le train de Patrice Chéreau. En 2005, le comédien réussi à décrocher son deuxième long-métrage en interprétant le rôle de Gauthier dans Les Amants réguliers de Philippe Garrel. Depuis, Nicolas Maury enchaine les tournages et ne cesse d’être sous les projecteurs. Son dernier film, C’est la vie de Julien Rambaldi, date de 2020.

Parallèlement à sa carrière dans le monde du cinéma, l’acteur a également fait du théâtre, du chant, de la mise en scène, mais aussi de la réalisation… Un artiste accompli !

“Profondément blessé…”

Loin des projecteurs, Nicolas Maury est généralement très discret sur sa vie privée. Mais de temps à autre, il se laisse aller à quelques confidences… C’était d’ailleurs le cas ce lundi 25 octobre. Par le biais de son compte Instagram, le comédien de 42 ans s’en est pris à un certain Jean-Paul Rouve qui “ne connait pas”. Selon lui, ce dernier l’aurait attaqué dans les commentaires sous l’une de ses photos. Visiblement très touché, l’ami de Laure Calamy a posté une photo de lui, accompagnée d’un long message pour expliquer à sa communauté à quel point il avait été profondément blessé.”

“Il y a quelques jours, sous des photos que j’avais postées qui représentaient un petit journal souvenir de moments capturés par mon chef opérateur @raphael__vdb lors du tournage de ‘Garçon Chiffon’, mon premier long métrage comme réalisateur, Jean-Paul Rouve que je ne connais pas, enfin au sens de ‘la connaissance de quelqu’un’ comme dirait Marguerite Duras, a mis ce commentaire au vu et su de ceux qui me suivent : ‘Je m’aime'”, a-t-il d’abord écrit.

Avant de poursuivre, en expliquant davantage : “Il a voulu me faire passer sûrement un message. Il veut signifier quelque chose, qui me semble clair, enfin je crois. Cette chose justement, peut-être ‘narcissisme’, ‘égotisme’, ‘bêtise’, ‘superficialité’… dont il voulait m’habiller, me blesser, me parler… cette chose m’a profondément blessé.”

“Oui ça fait mal…”

Toujours très touché, celui qui a été popularisé par la série Dix Pour Cent a enchainer : “Dans ce cinéma français, ce paysage des ‘connus’, ‘célèbres’, People ou bons clients des émissions de télé, et bien je n’y suis pas. Je ne suis tellement pas couronné, ou fort, ou dans la famille, que je trouve très violent en plus de me ‘dégommer’. Là où justement je n’ai pas de travail depuis longtemps, là où mes projets sont si difficiles à monter, là où être ce que suis, et qui j’aime, et comment je suis et d’où je viens sont des freins, des poids, des empêchements.”

Avant de conclure, en réitérant sa déception face à ce qui s’est passé. “Alors oui ça fait mal. Oui j’ai même retiré les photos de mon film. J’ai cédé. Car la violence m’atteint. Et gravement. C’est peut-être ma force.”

Pour l’instant, le fameux Jean-Paul Rouve n’a encore pas donné d’explications. Toutefois, Nicolas Maury a pu compter sur le soutien de ses abonnées. En commentaires, ceux-ci ont exprimé leur solidarité avec l’artiste avec des cœurs et pleins de jolis mots encourageants.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par @nicolasmauryofficiel