Prix exorbitant de votre carte bancaire sur le Dark Web !

Les techniques des criminels pour obtenir des informations sensibles

Les criminels ont recours à diverses stratégies pour extorquer des informations sensibles à leurs victimes, telles que leurs numéros de carte bancaire, de compte, d’adresse postale et mail, ainsi que leur numéro de téléphone. Ils ont besoin de ces données pour effectuer des opérations frauduleuses sur les comptes bancaires de leurs victimes et parfois pour les revendre. Cette pratique est connue sous le nom de vol d’identité, un phénomène de plus en plus courant qui fait des ravages dans le monde entier.

Les places de marché cachées sur le Dark Web

Lorsque les pirates informatiques ont réussi à s’emparer de ces données, ils vont souvent les revendre sur des places de marché cachées en ligne, appelées Dark Web. C’est un marché noir où se vendent toutes sortes de produits illicites, y compris des données personnelles des individus. Ces données sont vendues à des prix variables selon leur nature et leur provenance. En effet, chaque numéro de carte bancaire volé a un prix qui dépend de l’offre et de la demande.

Les prix pratiqués sur le marché du Dark Web

Selon une étude réalisée par NordVPN, une entreprise spécialisée en cybersécurité, le prix moyen d’une carte bancaire en France s’élève à 8,57 euros sur le marché du Dark Web. Ce prix est supérieur à la moyenne mondiale de 6,37 euros, mais reste inférieur au prix pratiqué au Danemark, le pays où les cartes bancaires sont les plus chères, avec un tarif moyen de 10,50 euros. L’étude repose sur l’analyse d’une base de données de 6 millions de cartes de paiement volées.

Les données supplémentaires vendues sur le Dark Web

Toutefois, un simple numéro de carte ne suffit pas aux pirates informatiques pour effectuer des transactions frauduleuses, en raison des dispositifs de sécurité renforcés mis en place par les banques et les organismes de paiement en ligne. Les pirates doivent obtenir plus de données pour contourner ces dispositifs. C’est pour cette raison que les pirates du Dark Web vendent souvent des données supplémentaires liées au titulaire de la carte bancaire, comme son adresse de domicile, son numéro de téléphone et son adresse email. Dans certains cas rares, ces données peuvent inclure des numéros de sécurité sociale et des dates de naissance.

Conclusion

En conclusion, la sécurité en ligne est un enjeu crucial pour les particuliers, les entreprises et les gouvernements. Les pirates informatiques sont toujours à la recherche de nouvelles astuces pour accéder aux données sensibles, et il est important que chacun se protège en utilisant des outils de sécurité adaptés. Les experts en cybersécurité conseillent également de ne jamais partager ses données personnelles inutilement et de choisir des mots de passe forts et uniques. Enfin, il est crucial de sensibiliser les utilisateurs à la sécurité en ligne, afin de réduire les risques liés à la fraude en ligne et au vol d’identité.