Procès de Benjamin Mendy pour viols : des détails glaçants révélés

Accusé de huit viols, une tentative de viol et une agression sexuelle par sept femmes différentes entre 2018 et 2021, Benjamin Mendy fait à nouveau face à la justice en Angleterre. Des détails glaçants révélés.

En effet, le procès de Benjamin Mendy a pris une nouvelle tournure ce lundi 15 août 2022 et s’est poursuivi en Angleterre avec une longue diatribe du procureur Timothy Cray. Ce dernier a listé en détail toutes les accusations à l’encontre de l’international français ainsi que de son co-accusé, Louis Saha Matturie. La défense des mis en cause “prendra la parole dans les prochains jours du procès”, indique nos confrères de BFMTV.

Une histoire qui “n’a pas grand-chose à voir avec le football”

Ceux qui suivent l’affaire de Benjamin Mendy attendaient avec impatience ce grand moment depuis le début de procès : la prise de parole du procureur Timothy Cray, devant les deux accusés : Benjamin Mendy et Louis Saha Matturie. Avant d’entamer la liste des accusations à l’encontre des deux mis en cause, le procureur a tenu à souligner que cette histoire “n’a pas grand-chose à voir avec le football”, rapporte BFMTV.

Louis Saha Matturie, l’assistant chargé à “trouver des femmes”

C’est une histoire qui ne cesse de faire un grand bruit médiatique. L’affaire de viol, dont laquelle le défenseur de Manchester City Benjamin Mendy est impliqué, fait la Une des différents médias. Plusieurs accusations de viol sont portées contre le Français de 28 ans. Celui-ci a chargé quelqu’un pour lui trouver des femmes. Il s’agit de Louis Saha Matturie. Ce dernier, qui n’a aucun lien avec Benjamin Mendy, a travaillé comme “assistant” de l’ancien joueur pour lui trouver des femmes, explique le procureur Timothy Cray, qui précise que celui-ci était “chargé de lui trouver de la compagnie pour ses soirées dans son domicile de Prestbury dans le Cheshire, à quelques kilomètres de Manchester.”

“Les accusations montrent que l’une des tâches de M. Saha pour M. Mendy était de trouver des jeunes femmes et de créer des situations où ces jeunes femmes pourraient être violées et agressées sexuellement”, fait-il savoir au cours de l’audience, durant laquelle il est évertué à présenter Benjamin Mendy comme un “prédateur” sexuel.

Une résidence isolée

Toujours durant l’audience, l’homme en charge de l’accusation a présenté la localisation de la résidence du défenseur français de Manchester City comme une sorte de manoir isolé. Vu son caractère isolé, la grande villa de Benjamin Mendy dans le Cheshire aurait joué un rôle important à renforcer l’emprise du footballeur sur ses victimes supposées. D’après le procureur, les mots “vulnérable, effrayée, isolée”, reviennent souvent dans la bouche des victimes présumées. Quant aux deux accusés, ils auraient ciblé des jeunes femmes “ivres”, dans le but d’abuser d’elle plus facilement.

Des femmes “jetables”

L’audience se poursuit et le procureur enchaine les accusations. Selon ses dires, Benjamin Mendy et son “assistant” Louis Saha Matturie voyaient les femmes présumées victimes comme “jetables” et comme “des choses à utiliser pour le sexe, puis jetées de côté”. Timothy Cray ajoute que ces dernières n’avaient plus “accès aux téléphones portables” et elles “ont aussi été emmenées dans des pièces qu’elles croyaient fermées à clé”.

Des victimes incapables de quitter le domicile de Mendy

Le procureur poursuit en disant que Benjamin Mendy dispose dans sa résidence d’une porte avec un verrouillage assez spécial. Une porte qui “ne pouvait être ouverte qu’à l’intérieur de la pièce et seul l’accusé connaissait le moyen de déverrouiller ce système”, indique BFMTV. En se basant sur les paroles des témoins, Timothy Cray explique qu’il “y a eu des viols dans ces pièces”, et que les femmes qui se sont rendues à l’intérieur “se sentaient enfermées par ce verrouillage spécial.” Affaire à suivre…

Yamina Hamdoud

De nature très curieuse, j'aime suivre l'actualité et notamment le quotidien des célébrités. Passionnée par mon métier de Rédactrice web, j'ai à cœur d'informer le lectorat de la manière la plus simple et la plus précise possible.