Redevance TV : vers une disparition cette année ? On vous dit tout

La contribution à l’audiovisuel public, plus communément appelée « redevance TV », disparaitra en France cette année. Il s’agit d’une contribution payée par les Français qui possèdent une télévision. Celle-ci rapporte trois milliards d’euros par an à l’État. Toutefois, le président de la République, Emmanuel Macron, a décidé de la supprimer.

En effet, le chef de l’État français a précisé pendant sa précédente campagne aux élections présidentielles qu’il souhaite supprimer la redevance audiovisuelle, et ce, afin de donner plus de pouvoir d’achat aux français.

Suppression de la redevance télé : une promesse tenue

C’est désormais officiel ! À partir de cette année, les Français n’auront plus à s’acquitter des 138 euros de redevance audiovisuelle. Avec la suppression de la taxe d’habitation, Emmanuel Macron a jugé que la mesure de suppression de la redevance télé sera cohérente par rapport à cela, notamment que c’est une décision qui figure parmi les promesses de la campagne électorale de l’actuel président.

Le gouvernement confirme la disparition de la redevance audiovisuelle

Le gouvernement français a confirmé, à l’issue du Conseil des ministres du mercredi 11 mai dernier, la disparition de la fameuse contribution à l’audiovisuel pour 2022.

« La contribution à l’audiovisuel public sera supprimée de manière pérenne dès cette année et le financement de l’audiovisuel public sera assuré dans le respect de l’objectif à valeur constitutionnelle de pluralisme et d’indépendance des médias », indique le gouvernement, dans la retranscription d’une communication du ministre de l’Économie Bruno Le Maire à l’occasion du Conseil des ministres.

Dans le même sillage, il est confirmé à Bercy, que l’objectif est bien d’entériner la suppression de cette taxe durant l’année en cours. À cet effet, le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, a déclaré, lors de la campagne électorale d’Emmanuel Macron : « Dans le cadre de la campagne présidentielle, le PR a pris un certain nombre d’engagements sur la question du pouvoir d’achat. Un PLFR sera présenté pour traduire ces engagements dans le quotidien des Français », sans manquer de citer « la suppression de la contribution à l’audiovisuel public. »

Une mauvaise nouvelle pour les acteurs de l’audiovisuel ?

Il est utile d’expliquer que la redevance TV est un mécanisme qui garantit le financement du service public à la télévision comme à la radio. Autrement dit, cette contribution ne finance pas l’ensemble des chaînes, mais uniquement celles du service public.

Si la décision de la suppression de la redevance TV répond à une volonté du gouvernement de soutenir le pouvoir d’achat des ménages, du côté des acteurs de l’audiovisuel, elle n’est pas forcément une bonne nouvelle.

D’après le CSA, la somme récoltée chaque année, estimée à plus de trois milliards d’euros nets, est répartie entre plusieurs médias. C’est donc leur ressource principale.

« Le secteur public se compose de France Télévisions (les chaînes France 2, France 3, France 4, France 5, et les chaînes publiques d’outre-mer, principalement), d’Arte France (la chaîne Arte), de Radio France (les stations France Inter, France Info, France Culture, France Musique et France Bleu, principalement), de France Médias Monde (Radio France internationale, les chaînes France 24 et TV5 Monde) et de l’Institut national de l’audiovisuel (INA), chargé de la conservation des archives audiovisuelles », a fait savoir la même source.

Cette annonce, directement affectée à l’audiovisuel public, soulève en effet des craintes sur un risque de perte d’indépendance des médias audiovisuels publics vis-à-vis de l’État. Et le gouvernement n’a, l’heure actuelle, pas encore précisé que sera le mécanisme de financement qui permettra aux chaines de ne pas perdre l’argent.

Yamina Hamdoud

De nature très curieuse, j'aime suivre l'actualité et notamment le quotidien des célébrités. Passionnée par mon métier de Rédactrice web, j'ai à cœur d'informer le lectorat de la manière la plus simple et la plus précise possible.