Retraite : quel âge pour obtenir une pension à taux plein ? On vous dit tout

Après plusieurs années de travail acharné, il devient important de toucher une retraite afin de vivre ses vieux jours avec sérénité.

À cet effet, nombreux sont les Français à vouloir savoir l’âge légal de départ à la retraite, la possibilité d’une retraite à taux plein sans tous les trimestres, ainsi que l’âge requis pour obtenir une pension de retraite à taux plein. On vous explique tout.

Voici l’âge légal de la retraite en France

L’âge de départ à la retraite est toujours un sujet de débat en France. En effet, depuis la réforme de 2010, l’âge minimum de départ à la retraite est fixé, à quelques exceptions près, à 62 ans. Cet âge concerne les générations nées à partir de 1955 (contre 60 auparavant). Dans le même sillage, l’âge d’annulation de la décote, notamment pour les Français aux carrières hachées, est de 67 ans.

L’âge légal de départ à la retraite : ce que propose Emmanuel Macron

Le chef de l’État français, Emmanuel Macron en l’occurrence, envisageait depuis le début de la campagne de reculer l’âge légal de départ à la retraite de 62 à 65 ans, et ce, en conservant l’âge de décote à 67 ans.

Toujours lors de sa campagne électorale, le président de la République française a été plusieurs fois interpellé sur ce sujet de retraite. Sur ce, il a laissé entendre qu’il pourrait adoucir sa réforme en ne relevant l’âge qu’à 64 ans. Ce dernier a également évoqué la possibilité de relever le minimum de pension pour qu’il atteigne 1100 euros pour les personnes ayant une carrière complète.

Pour sa part, l’ex-candidate à la présidentielle, Marine Le Pen, voulait, lors de sa campagne électorale, maintenir l’âge légal à 62 ans et le baisser à 60 ans pour les citoyens Français qui ont commencé à travailler plus tôt.

Le montant des pensions

Au sujet des pensions, il convient d’indiquer que les personnes résidant en France, la pension moyenne brute de droit direct (y compris la majoration de pension pour trois enfants ou plus) s’élève à 1503 euros pour les personnes retraitées, et ce, vers la fin de 2019.

À cet effet, la Drees (Direction de la Recherche, des Études, de l’Évaluation et des Statistiques) relève que trois retraités sur dix perçoivent une pension de droit direct inférieure à 1000 euros bruts par mois. La même source ajoute que 18% parmi les retraités ayant eu une carrière complète perçoivent une pension de droit direct inférieure à 1000 euros bruts par mois.

Une retraite à taux plein sans tous les trimestres est-elle possible ?

En principe, une retraite à taux plein sans tous les trimestres est bel et bien possible, et ce, en ayant l’âge légal de 62 ans et un certain nombre de trimestres pour la percevoir.

Ce nombre dépend principalement de l’année de naissance du concerné. Pour les personnes nées en 1955, 1956 et 1957, elles doivent avoir 166 trimestres de durée d’assurance ouvrant droit au taux plein. Pour les retraités nés de 1958 au 1960, ils doivent toutefois avoir 167. Au sujet des concernés nés entre 1961 et 1963, ils doivent avoir 168 trimestres, etc. Quant aux nés en 1973 et après, ils doivent alors avoir 172 trimestres.

Cependant, il faut noter que certaines situations, à savoir le handicap, l’inaptitude au travail et l’âge du taux plein automatique, ouvrent aux retraités droit au taux plein même sans avoir tous les trimestres.

Dans le même contexte, il est utile de préciser que le taux plein ne signifie pas retraite pleine. Le calcul sera affecté d’un coefficient pour tenir compte du prorata de trimestres engrangés par rapport au nombre de trimestres requis selon l’année de naissance du concerné.

Yamina Hamdoud

De nature très curieuse, j'aime suivre l'actualité et notamment le quotidien des célébrités. Passionnée par mon métier de Rédactrice web, j'ai à cœur d'informer le lectorat de la manière la plus simple et la plus précise possible.