Sandrine Kiberlain : vers la réalisation d’un deuxième film ? La réalisatrice se confie

Le mercredi 21 décembre prochain, Sandrine Kiberlain sera à l’affiche du nouveau film de Nicolas Pariser, Le Parfum vert. À l’occasion, l’actrice de 54 a donné une interview à Madame Figaro, durant laquelle elle s’est confiée sur ses projets futurs et son envie de réaliser un deuxième film.

2022 était une année pleine de succès pour Sandrine Kiberlain. À l’affiche de trois longs-métrages, dont trois sélectionnés au festival de Cannes, à savoir Un autre monde de Stéphane Brizé, Novembre de Cédric Jimenez et Chronique d’une liaison passagère d’Emmanuel Mouret, la comédienne de haut vol sera également présente dans le nouveau film du réalisateur Nicolas Pariser, Le Parfum vert. Aux côtés de Vincent Lacoste qui joue Martin Rémi, l’actrice incarne Claire Mayer, une dessinatrice de BD farfelue.

“C’est une chance que l’on me voit dans des rôles aussi variés”

Dans une interview accordée à Madame Figaro, celle qui est considérée comme l’une des actrices les plus sollicitées du cinéma français s’est exprimée sur son succès de l’année. “C’est une chance que l’on me voit dans des rôles aussi variés”, a-t-elle confié dans un premier temps. Avant d’ajouter : “Mais je ne suis pas dupe, et je sais que ce sont des moments qui ne durent pas. Je pratique ce métier depuis longtemps, j’en connais le fonctionnement. Il y a des périodes où on a envie de tout attraper, de beaucoup travailler, d’avoir de beaux rôles qui arrivent, et je pense qu’on dégage inconsciemment une énergie qui suscite le désir chez les autres. Puis, à d’autres moments, on se met un peu en retrait.”

Interrogée sur la prochaine année, Sandrine Kiberlain a fait savoir qu’elle sera “une année plus calme”. “Je vais tourner dans le prochain film de Denis Podalydès, et peut-être revenir à la chanson avec les Souchon…”, a-t-elle détaillé.

Son “envie évidente” de réaliser un nouveau film

En plus des quatre longs-métrages précités, il faut savoir que Sandrine Kiberlain a également un premier film réussi en tant que réalisatrice, baptisé Une jeune fille qui va bien. Après le succès que ce film historique a réalisé, l’artiste souhaite aussi écrire et réaliser un deuxième film. “C’est une envie évidente, prioritaire même. Des contours se dessinent, mais il faut que l’idée soit aussi obsessionnelle que celle qui a guidé mon premier film”, a-t-elle fait savoir.

Avant d’enchainer : “La réalisation a été l’une des expériences que j’ai préférées dans ma vie. C’est jubilatoire de pouvoir devenir celle qui dirige, celle qu’on suit, celle à qui on veut faire plaisir pour que le film aboutisse… C’est tellement gratifiant de voir tous les corps de métier se donner à fond pour ses propres idées, tellement émouvant d’essayer de mettre en valeur de jeunes acteurs, de leur faire ce cadeau que j’ai moi-même reçu quand j’ai débuté dans le regard d’Éric Rochant.”

Et la chanson ?

Dans les pages du magazine Version Femina, celle qui a obtenu en 1996 le César du meilleur espoir féminin pour En avoir, a également manifesté son envie de réaliser un nouveau film. “Je réfléchis aussi à écrire et réaliser un deuxième film, mais j’attends le sujet qui m’obsédera”, a-t-elle indiqué.

Évoquant la chanson, Sandrine Kiberlain a révélé : “Je signe des textes que les Souchon, père et fils, mettent en musique. Encore une rencontre folle, une amitié qui perdure.” Avant de poursuivre : “Comme le premier disque, je le fais sans calcul. Et quand l’album arrivera, je me dirai encore : ‘Donc maintenant, les gens vont l’entendre ?’ L’écriture est complexe mais elle me permet de gérer les angoisses liées à l’attente. J’aime l’artisanat, une façon de créer différemment. Je pense à m’amuser avec la chance de faire ce métier.”

Yamina Hamdoud

De nature très curieuse, j'aime suivre l'actualité et notamment le quotidien des célébrités. Passionnée par mon métier de Rédactrice web, j'ai à cœur d'informer le lectorat de la manière la plus simple et la plus précise possible.