Tour de France Femmes : Marion Rousse prise par l’émotion

Directrice du Tour de France Femmes qui a célébré sa première édition, ce dimanche 31 juillet, Marion Rousse est une femme très heureuse. En effet, la patronne de l’épreuve a révélé qu’elle n’a pas pu contenir son émotion lors de la dernière étape. On vous dit tout.

Sur le plateau de France Télévisions, la Bretonne Marie le Net (FDJ Suez Futuroscope), a offert à la compagne de Julian Alaphilippe un maillot de son équipe. C’était d’ailleurs sa façon pour la remercier, selon elle, de les avoir permis de vivre de telles émotions.

Une grande première pleine d’émotion

Au terme de la dernière étape du Tour de France Femmes, Marie le Net a tenu à remercier la Directrice de la Grande Boucle féminine, en lui offrant un maillot de la formation française. « C’était pour te remercier de nous avoir permis de vivre des émotions comme ça », a expliqué le Net.

De son côté, Marion Rousse n’a pas manqué de répondre : « Faut pas me remercier, ce n’est pas un cadeau que l’on vous fait. Vous le méritez vraiment ! C’est moi qui vous remercie d’avoir montré au monde entier qu’une fille sur un vélo ça vaut le coup. C’est juste normal ! »

Cette grande première était pleine d’émotion pour Marion Rousse. En fait, la maman de Nino a révélé : « Pour être honnête avec vous, j’ai versé quelques larmes quand j’ai passé l’arrivée au sommet de la Super Planche des Belles Filles et que j’ai vu tout le monde présent au bord des routes. On se dit qu’on a su faire un truc assez exceptionnel« .

« Je suis très fière »

Après la réussite de la première édition de la course cycliste la plus prestigieuse du monde, tout le monde s’accorde à dire que ce fut très prometteur pour la suite. À cet effet, Marion Rousse n’a pas manqué d’exprimer sa fierté quant à cette magnifique réussite.

Invitée ce dimanche 31 juillet 2022 dans les Grandes Gueules du Sport sur RMC, la Directrice du Tour de France Femmes a déclaré : « On ne peut être que très content de cette première édition. Je ne me posais pas beaucoup de questions sur le plan sportif, car j’ai la chance de pouvoir commenter du cyclisme féminin tout au long de l’année. Je n’étais pas inquiète. Mais on ne connaissait pas l’engouement du public. Ils (les spectateurs) ont répondu présents, ils ont été très nombreux aux départs, aux arrivées… Tout le monde a joué le jeu. J’ai vu énormément de pancartes, de gens déguisés, des gamins au bord des routes. Je suis très fière. »

Le Tour diffusé dans plus de 190 pays

Toujours dans les colonnes de RMC, la jeune blonde de 30 ans a évoqué le rôle promoteur des médias qui ont diffusé cette première édition dans plus de 190 pays. « C’est une année 1, on a envie de s’améliorer, mais chaque chose en son temps. On peut être très fier des femmes, de l’organisation. Tout le monde est ravi. Les médias nous ont beaucoup soutenu, ils en ont beaucoup parlé. Le Tour a été diffusé dans plus de 190 pays, c’est du jamais vu pour du cyclisme féminin. Il n’y avait que le Tour de France qui pouvait nous donner cette caisse de résonance », a fait savoir la maman de Nino, poursuivant : « J’espère avoir donné quelques vocations aux filles qui étaient au bord des routes ou derrière leur télé. Vivement l’année prochaine ! ».

Une véritable passionnée de vélo

Depuis plusieurs mois maintenant, Marion Rousse a eu l’honneur d’être nommée Directrice du Tour de France Femmes, une nouvelle compétition qui vient de naitre en vivant sa première édition. La femme de Julian Alaphilippe était, depuis son plus jeune âge, une véritable passionnée de vélo. Elle était tombée dans le cyclisme lorsqu’elle était toute petite et a pratiqué ce sport à un très haut niveau.

Yamina Hamdoud

De nature très curieuse, j'aime suivre l'actualité et notamment le quotidien des célébrités. Passionnée par mon métier de Rédactrice web, j'ai à cœur d'informer le lectorat de la manière la plus simple et la plus précise possible.