Très attachée à sa famille : Carole Bouquet se confie sur ses petits-enfants

De retour sur scène avec la pièce Bérénice de Racine, Carole Bouquet s’est entretenue, ce vendredi 30 septembre, avec le Parisien Week-end sur ses passe-temps loin des projecteurs. L’occasion pour l’artiste de faire également quelques confidences sur son quotidien de mère et de grand-mère.

À 65 ans, Carole Bouquet est une actrice inarrêtable. En effet, celle qui a été révélée au cinéma en 1977 dans le film Cet obscur objet du désir de Luis Buñuel, enchaine les succès. Actuellement, elle est sur scène deux fois pas semaine pour la pièce classique Bérénice de Racine. Malgré son travail d’artiste et son emploi du temps chargé, l’actrice n’oublie jamais de prendre du temps pour profiter de ses deux fils, Dimitri et Louis, et de tous ses petits-enfants.

“Aujourd’hui, j’ai moins de patience”

Carole Bouquet est maman de deux garçons nés d’unions différentes : le producteur de cinéma Dimitri (père de Dasha et Balthazar) et le réalisateur Louis Giacobetti (père de Gaia et Paloma). Elle est également mamie de cinq bambins, en comptant Raphaël, le beau-fils de son aîné Dimitri Rassam (dont le papa est Gad Elmaleh). Pour elle, la famille est sacrée et très importante, notamment que celle-ci ne cesse d’agrandir et d’accueillir de nouveaux membres. Toutefois, cela devient, de temps à autre, un peu fatigant pour la femme de 65 ans. Dans les colonnes du Parisien Week-end, l’actrice s’est livrée sans filtre sur sa vie de famille.

“Dieu sait que j’ai adoré regarder mes fils faire du toboggan durant des heures mais je dois avouer qu’aujourd’hui, j’ai moins de patience et suis moins disponible pour mes petits-enfants”, a-t-elle raconté avec honnêteté. Avant de poursuivre : “Je préfère, d’ailleurs, les avoir seuls qu’avec leurs parents. Il y a moins de chamailleries”. Pour cela, la mamie préfère passer du temps avec eux, séparément, notamment avec l’aînée d’entre eux, Darya, la fille de son fils Dimitri Rassam, née en 2011 de ses amours avec un mannequin russe. “J’ai passé une semaine de vacances avec la plus grande et ses copines. C’était un enchantement”, s’est-elle confiée à ce propos.

Très proche de ses petits-fils

Même si sa relation avec l’ainée de ses petits-fils est très proche, Carole Bouquet a tout de même souligné que sa relation avec les plus jeunes est toute aussi proche. “Avec les plus petits, je vais voir Guignol ou des dessins animés. Mais j’en ai un peu marre de La Reine des neiges (rires)”, a-t-elle expliqué.

Très attachée à sa vie de famille, la comédienne, qui est aussi propriétaire d’une île en Sicile, a fait de ce lieu un refuge pour tout le clan : “Je reçois beaucoup. Nous étions 18 cet été. Ça me plait énormément d’avoir mes enfants et leurs enfants, ainsi que leurs amis, avec qui ils venaient déjà quand ils étaient petits.”

Un attachement pour sa famille depuis son enfance

Carole Bouquet a ce grand attachement pour sa famille depuis son plus jeune âge. Dans son enfance, la maman de famille passait les dimanches avec sa sœur et son père. “Je les passais avec ma sœur et mon père. C’est sûrement pour ça que j’aime autant avoir ma famille et mes amis autour de moi, pour partager des moments merveilleux autour d’un repas. Mon réfrigérateur est toujours plein, au cas où !”, a-t-elle indiqué.

Dans un entretien accordé au magazine ELLE en 2019, la comédienne confiait également sur sa vie de famille. “J’ai adoré m’occuper de mes enfants, jouer avec eux, leur faire découvrir mille choses, leur transmettre des valeurs, des passions. J’étais très présente et j’avais 5 ans avec eux, 8 ans avec eux”, avait-elle raconté.

Yamina Hamdoud

De nature très curieuse, j'aime suivre l'actualité et notamment le quotidien des célébrités. Passionnée par mon métier de Rédactrice web, j'ai à cœur d'informer le lectorat de la manière la plus simple et la plus précise possible.