Trophée des champions 2022 à Tel-Aviv : Achraf Hakimi copieusement sifflé

Lors de l’édition 2022 du Trophée des champions qui a réuni les deux équipes adverses, à savoir le Paris Saint-Germain et Nantes, ce dimanche 31 juillet 2022, le joueur du club de la capitale, Achraf Hakimi, a été sifflé par une partie du public de Tel-Aviv.

Titulaire à l’occasion de cette rencontre décisive contre Nantes, rencontre remportée haut la main par le Paris Saint-Germain face à Nantes (4-0), le latéral Marocain du PSG n’a pas reçu un bon accueil de la part du public israélien pour l’édition 2022 du Trophée des champions, et a été copieusement sifflé à chaque fois qu’il touche le ballon.

Achraf Hakimi en grippe par le public de Tel-Aviv

Tout comme l’an dernier : les mêmes regards hostiles, le même rejet et les mêmes insultes. Le public de Tel-Aviv ne semble pas encore pardonné l’international marocain du PSG, et n’a pas manqué de s’en prendre à lui à chaque prise de balle lors de la rencontre du PSG face à Nantes à Tel-Aviv.

La raison ? C’est simple, le Marocain apporte régulièrement son soutien à la Palestine, en conflit avec Israël depuis des dizaines d’années. Une situation que le peuple israélien ne semble pas accepté, d’où viennent ces insultes et ces sifflés contre le joueur du PSG.

« Chaque équipe a eu un accueil chaleureux »

Lors d’une conférence de presse tenue ce samedi 30 juillet 2022, Christophe Galtier, l’entraineur du PSG, a déclaré : « Depuis la saison dernière, le Trophée des champions se joue à Tel Aviv et chaque équipe a eu un accueil chaleureux ». Les équipes, peut-être, mais pas les joueurs… Enfin pas tous !

C’est d’ailleurs le cas du Parisien Achraf Hakimi, copieusement sifflé par une bonne partie du public de Bloomfield Stadium (près de 30 000 places) pendant toute la rencontre dimanche soir. Pour la simple raison que l’international marocain est attaché à la cause palestinienne, un choix que le public israélien n’apprécie pas…

Une situation similaire à celle de l’année dernière

Il faut savoir que ce n’est pas la première fois que le Marocain Achraf Hakimi vit une telle situation à Tel-Aviv. L’année dernière, le joueur de 23 ans avait subi le même sort, et avait également été pris en grippe par le stade de Tel-Aviv lors du Trophée des champions 2021 contre Lille, également joué en Israël.

Le soutien affiché par l’ancienne star de l’Inter Milan à la cause palestinienne, notamment le fameux tweet à ce sujet en mai 2021, lui avait déjà valu des sifflets lors de la victoire lilloise sur le club de la capitale, déjà au Trophée des champions.

Pourtant, l’ancien joueur de l’Inter Milan a été discret sur le sujet ces derniers mois et depuis cette visite à Tel Aviv en 2021. Cette année-là, plusieurs joueurs, parisiens ou non, mais aussi le Collectif Ultras Paris, avaient apporté leur soutien au Marocain. Cependant, le Bloomfield Stadium n’est pas passé à autre chose.

« Sa performance a été bonne »

Cette ambiance inhospitalière au stade de Bloomfield Stadium n’a pas empêché la star des Lions de l’Atlas de livrer un match remarqué à Tel-Aviv. Son entraineur, Mauricio Pochettino, avait même salué, après la rencontre, sa prestation et son sang-froid.

« On a parlé de ça, du fait qu’il devait rester concentré sur le match et c’est ce qu’il a fait. Sa performance a été bonne », a fait savoir Mauricio Pochettino, ajoutant : « Il a été très bon, que ce soit dans le comportement ou dans sa performance ».

Selon nos confrères du journal Le Parisien, le natif de Madrid de parents marocains était escorté d’un garde du corps lors de son arrivée à l’hôtel Hilton de Tel-Aviv, le vendredi 29 juillet 2022, en compagnie de ses partenaires du club de la capitale. La même source a également tenu à préciser qu’aucun incident particulier n’a été signalé avant le match.

Yamina Hamdoud

De nature très curieuse, j'aime suivre l'actualité et notamment le quotidien des célébrités. Passionnée par mon métier de Rédactrice web, j'ai à cœur d'informer le lectorat de la manière la plus simple et la plus précise possible.