Vegedream victime d’une agression : il raconte sa propre version des faits

Victime d’une violente agression dans la nuit du 30 septembre au 1er octobre, le rappeur Vegedream a donné sa version des faits, la soirée de ce lundi 3 octobre dans Touche pas à mon poste et a tenu à rectifier des informations.

C’était le choc pour Vegedream. Dans la nuit du vendredi 30 septembre au samedi 1er octobre, le rappeur de 30 ans a subi une violente agression, à Villetaneuse, en Seine-Saint-Denis, département où vit l’artiste trentenaire. Selon les informations de nos confrères du journal Le Parisien, publiées ce lundi 3 octobre, celui qui s’est fait connaitre pour avoir écrit et interprété le tube de la Coupe du monde Ramenez la coupe à la maison après la victoire de l’équipe des Bleus lors de la Coupe du monde de football 2018, a été pris pour cible par trois individus, à savoir deux hommes et une femme équipés de cagoules.

Les faits se sont déroulés dans un immeuble situé à Villetaneuse, peu avant une heure du matin, indiquait La Parisien, où le chanteur de 30 ans a été frappé et gazé alors qu’il se rendait chez une prostituée.

Pris en charge par des voisins, l’interprète de Pour nous a ensuite alerté les forces de l’ordre. Mais très vite, il a été pris de nausées. Il a été donc conduit en urgence à l’hôpital Delafontaine de Saint-Denis afin de recevoir les soins nécessaires.

“Ça peut gâcher la vie de quelqu’un”

Suite à cette affaire d’agression qui a fait couler beaucoup d’encre sur les réseaux sociaux ainsi que dans les médias, Vegedream faisait l’objet de vives critiques, notamment après qu’il avait été rapporté qu’il s’apprêtait à rejoindre une prostituée. Toutefois, la réalité serait tout autre et la scène ne se serait pas exactement passée comme cela a été rapporté. Ce lundi 3 octobre dans l’émission Touche pas à mon poste au téléphone, le principal concerné a donné sa propre version des faits, qui diffèrent de celle qui a été rapportée.

“L’histoire, ce n’est pas du tout ce qu’on a pu lire dans les journaux”, l’a introduit Cyril Hanouna. “Est-ce que vous vous rendez-compte à quel point ça va vite quand vous donnez des fausses informations ? Ça peut gâcher la vie de quelqu’un comme ça bêtement”, a réagi l’interprète du titre Elle est bonne sa mère, poussant ainsi un coup de gueule.

“On a essayé de voler ma moto”

Au cours de son intervention téléphonique dans l’émission de Cyril Hanouna, le rappeur de 30 ans a ensuite tenu à clarifier la situation, en racontant sa propre version des faits. “En fait, la vraie histoire, c’est que je sortais du studio, enfin, je devais aller au studio. Je ne sais pas si on m’a fliqué ou je ne sais quoi, mais on a essayé de voler ma moto, je me suis abrité chez des gens. Et de là, j’entends des histoires de prostituées. Rien à voir en vérité ! Ma moto est encore là, on a essayé de me voler, on m’a gazé. Je n’ai même pas prévenu ma famille”, a-t-il lâché.

Curieux, l’animateur star de C8 a alors demandé à Vegedream (Satchela Evrard Djedje de son vrai nom) : “Pourquoi la presse est au courant de cette affaire ?”. Avant que ce dernier ne réponde et conclut, visiblement pas content de la version de l’histoire qui a été jusqu’à présent relayée dans les médias : “Je ne sais pas. J’ai un audio de la police qui dit que je leur ai demandé mais pourquoi y’a t-il une affaire de prostitution ? Ça vient d’où ? Faites attention, franchement !”

Yamina Hamdoud

De nature très curieuse, j'aime suivre l'actualité et notamment le quotidien des célébrités. Passionnée par mon métier de Rédactrice web, j'ai à cœur d'informer le lectorat de la manière la plus simple et la plus précise possible.